REVITALISATION. Le bailleur social Clésence, filiale du groupe Action Logement, participe au programme Action coeur de ville de huit des 15 villes concernées dans les Hauts-de-France, son territoire d'implantation. Ce programme permet, selon Eric Efraim Balci, directeur général, le lancement d'opérations qui n'auraient pas pu voir le jour autrement.


Le programme Action cœur de ville (ACV), lancé par l'Etat en 2018 et doté de 5 milliards d'euros, vise à permettre à 222 villes moyennes de développer de programmes de reconquête de leurs centres-villes. Action Logement participe, à hauteur d'1,5 milliard, au volet habitat du programme, pour favoriser "la création d'une offre attractive de logements en centre-ville à destination des salariés du secteur privé", tout en soutenant les objectifs du plan, à savoir régénération des centres en déshérence, notamment commerciale, limitation de l'étalement urbain, et attractivité des villes moyennes.

 

Les fonds d'Action Logement sont alloués sous forme de subventions et de prêts, versés directement auprès des opérateurs publics et privés pour réaliser des opérations de réhabilitation et de construction d'immeubles entiers en centre-ville. Le financement, qui porte sur le coût des travaux, peut atteindre jusqu'à 1.000€/m² de surface habitable. Toute la gamme de produits est concernée : locatif social et intermédiaire, privé, libre et accession sociale à la propriété, ce qui permet "de s'adapter à tous les marchés locaux de l'habitat, aux spécificités des territoires, et aux aspirations et modes de vie du 21e siècle", affirme l'organisme paritaire.

 

Dans les Hauts-de-France, Clésence investit huit villes moyennes sur les 15 du plan

 

Il vous reste 68% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp