REPRISE. La crise du coronavirus n'aura épargné personne. Tous les secteurs sont impactés, mais celui de l'événementiel fait partie des plus touchés. Entre annulations et reports, les organisateurs travaillent néanmoins à la reprise. Viparis et Bureau veritas nous expliquent comment.


Salons reportés ou digitalisés, rencontres annulées, foires reprogrammées… S'il y a bien un secteur qui souffre, c'est bien celui de l'événementiel. Et ce d'autant plus que la reprise ne devrait pas intervenir avant plusieurs semaines. En témoignent les chiffres : selon l'Union des métiers de l'événementiel (Unimev), la perte grimperait
Il vous reste 86% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp