CHANTIER. L'actuel hôpital Princesse Grace de Monaco va être totalement transformé dans les années à venir. Sur un site soumis à de multiples contraintes, l'établissement va être agrandi et modernisé en prenant soin de sa nouvelle architecture et de l'environnement.

Sur la principauté de Monaco, à la géographie escarpée, les constructions sont souvent synonymes de défis à relever. C'est justement le cas pour l'actuel hôpital Princesse Grace qui fait l'objet d'une vaste campagne d'agrandissement. Suite à un concours lancé en mars 2012, un groupement composé d'experts du Groupe AIA a remporté cet imposant chantier qui doit s'étaler jusqu'en 2027. L'objectif est de construire un nouveau centre hospitalier de 85.000 m2 sur le site actuel. Les défis sont nombreux et complexes puisqu'il faut maintenir les soins pendant les travaux et s'adapter à un environnement urbain dense et situé en zone sismique.

 

Pour ce projet, AIA Life Designers a imaginé transformer l'hôpital existant en "balcon sur la mer". Les architectes conçoivent alors de grands plateaux techniques "efficaces et évolutifs grâce à un socle végétalisé qui permet de récupérer du terrain et de gérer les continuités viaires", expliquent-ils. Au-dessus de ce socle, le bâtiment s'érige et dessine « des voutes ouvertes sur un belvédère de 3.500 m2 dominant la mer » et donnant accès à une vaste zone d'accueil de 1.500 m2.

 

=>Découvrez la suite de ce projet dans les pages suivantes.

actionclactionfp

Une construction en quatre phases

Hopital Grace de Monaco
Hôpital Grace de Monaco © Asylum
Compte tenu des contraintes du site, ce projet va s'étaler sur 13 ans à travers quatre étapes. La phase 0 comprend les travaux d'infrastructure et du socle. Pendant les travaux, les flux et accès actuels fonctionnent à l'identique, souligne AIA Life Designers. La phase 1 concernera la construction du front de mer, la phase 2 celle du bâtiment nord-est pour finir avec la phase 3 qui portera sur la construction du bâtiment Nord-Ouest.

Structure en corolle pour la lumière naturelle

Hopital Grace de Monaco
Hôpital Grace de Monaco © Asylum
La notice architecturale précise que « le plan architectural s'épanouit en corolle, permettant ainsi à la plupart des chambres d'avoir une vue sur la mer. Cette disposition permet aussi d'aménager des ouvertures, des patios intérieurs afin d'apporter un maximum de lumière naturelle dans le bâtiment.

Des lames brise-soleil sur les façades

Hopital Grace de Monaco
Hôpital Grace de Monaco © AIA Life Designers
Dans cette région au climat ensoleillé, AIA Life Designers a choisi de recouvrir l'hôpital d'une ombrière blanche qui protège la façade. "Constituée de lames brise-soleil suspendues", l'ombrière évoque "un drapé". Au-delà de l'aspect esthétique, cette enveloppe laisse circuler l'air tout en filtrant les rayons du soleil.

Une ombrière à géométrie complexe

Hopital Grace de Monaco
Hôpital Grace de Monaco © AIA Life Designers
L'ombrière des façades est composée d'un assemblage de lames horizontales de Bfuhp, suspendues et raidies par une poutre-pli en forme de gorge au droit de sa liaison avec les planchers. La notice architecturale souligne par ailleurs qu'aucun élément n'est identique. Pour cela, elle explique que l'ombrière a été développée sur un logiciel paramétrique permettant de faire évoluer son dessin final en fonctions des variations des plans advenant au cours des études". Et les chiffres de ces ombrières impressionnent. "La fabrication de chacun des éléments - dont la longueur totale des tronçons mis bout à bout représente 21 km soit la distance entre Nice et Monaco - se fera à partir de coffrages paramétrables", explique la notice.

Un socle végétal composé de 6 niveaux

Hopital Grace de Monaco
Hôpital Grace de Monaco © AIA Life Designers
Le nouvel établissement de santé se démarque par un socle impressionnant composé de niveaux. Un socle qui abritera des plateaux techniques et logistiques tout en insérant les routes, la dépose minute et un parking de 500 places. Ce socle constitue les fondations de l'établissement. Il joue aussi un rôle essentiel dans les connexions urbaines avec la ville.

Un bâtiment de 10 étages posé sur le socle

Hopital Grace de Monaco
Hôpital Grace de Monaco © AIA Life Designers
Au-dessus du socle végétalisé, un bâtiment de 10 étages sera construit sous forme de corolle. Une architecture qui permet des percées dans lesquelles les architectes et paysagistes ont imaginé des "jardins, facteur de fraicheur, d'humidité et de bien-être". Dans cet hôpital situé en contrebas des jardins de Monaco les futurs espaces verts seront traités avec le contrôle de la biodiversité nécessaire à un hôpital et dans l'esprit du jardin exotique de Monaco, comme "s'ils étaient en prolongement", précise l'agence.

Une construction soucieuse de l'environnement

Hopital Grace de Monaco
Hôpital Grace de Monaco © Asylum
Les architectes se sont attachés à apporter des solutions environnementales "ambitieuses". En plus de l'ombrière qui apporte de la fraicheur et protège des rayons du soleil, le nouvel hôpital utilise de l'eau de mer et des panneaux soleil pour amener ou élimer des calories aux circuits de distribution de chauffage ou de climatisation. Ces dispositifs limitent ainsi les dépenses énergétiques du bâtiment.

Des chambres ouvertes sur l'extérieur

Hopital Grace de Monaco
Hôpital Grace de Monaco © Asylum
Les niveaux haut du bâtiment abriteront les chambres et les espaces du personnel médical. Toutes les chambres bénéficieront d'un apport de lumière naturelle optimisé grâce à de larges fenêtres sur la mer ou la baie de Monaco.

Chambres avec jardins

Hopital Grace de Monaco
Hôpital Grace de Monaco © Asylum

Hôpital Princesse Grace de Monaco : fiche technique

Hopital Grace de Monaco
Hôpital Grace de Monaco © Asylum
Maîtrise d'ouvrage : Principauté de Monaco
Surface : 85.000 m2

 

Maitrise d'œuvre :
Architecte : AIA Life Designers
Architecte monégasque : NMI
Mandataire du projet : AECOM

 

Bureaux d'études :
BET fluides, VRD, Synthese, CSSI : AIA ingénierie
BET structure et appareils élévateurs : Tractebel Engeneering
Economiste de la construction : AIA ingénerie
Expertise environnementale : AIA Studio environnement
Paysage : AIA Studio paysage
Contrôle technique : SOCOTEC et APAVE
Montant prévisionnel des travaux : 358.000.000 €HT