FOCUS. Engagé dans un vaste projet de smartcity, la métropole de Dijon souhaite notamment améliorer la gestion et la connaissance de l'occupation de son espace public. Grâce à une solution numérique, de premières démarches ont été entreprises, facilitant notamment la gestion des chantiers.


Parvenir à une maîtrise parfaite de ce qu'il se passe sur l'espace public, notamment des activités qui nécessitent des autorisations et peuvent générer des perturbations telles que les chantiers, les manifestations événementielles, et autres occupations. C'est l'objectif nourri par la métropole de Dijon. Objectif qui sera encore prolongé avec le vaste projet de smartcity dans lequel est engagé la collectivité, et qui s'appuie sur une gestion à distance de l'espace public et des équipements urbains connectés. Le tout passera par un poste de commandement unique aux 23 communes des territoires

 

Pour y parvenir, de premières briques ont déjà été lancées. Notamment sur la simplification de certaines démarches. La métropole utilise ainsi depuis 2018 la solution Litteralis, développée par Sogelink, pour mieux coordonner les travaux et les activités sur le domaine public. Les actes réglementaires et les arrêtés sont produits puis diffusés automatiquement. Ce qui permet de gagner du temps, mais aussi d'avoir une vision plus globale de ce qu'il se passe sur le terrain et sur la planification des opérations.
Il vous reste 70% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp