L'expérience menée par l'association Tabareko prendra fin d'ici à deux semaines. La Villa Déchets, installée en 2010 à Nantes, pour montrer les dérives de la surconsommation des emballages et la prévention des déchets, sera donc recyclée et réemployée sur d'autres projets. Frédéric Tabary nous en dit plus.

"L'objectif du projet est d'engager un débat citoyen sur la thématique de la réduction des déchets en mobilisant des bénévoles sur un événement à large couverture médiatique". C'est en ces termes que l'architecte Frédéric Tabary présentait la Villa Déchets, en 2010 à Nantes, née de la récupération de déchets de toute sorte durant une vingtaine de jours.

 

L'objectif est donc clair : porter un coup de projecteur sur la prévention des déchets et la surconsommation d'emballages. Au final, une maison a pu être montée, avec sa structure, ses murs, mais aussi ses meubles.

 

Cinq ans après, la Villa Déchets va être recyclée et ses matériaux réemployés sous diverses formes.

Lire la suite de l'article en page 2
actionclactionfp