CONCOURS. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a dévoilé le 23 mai, au Pavillon de l'Arsenal, les 34 sites sélectionnés pour l'appel à projets "Réinventer Paris 2". Cette édition est dédiée aux sous-sols de la capitale. Précisions et réactions.

Reconstruire les dessous de Paris dans tous ses états, tel est le nouvel objectif d'Anne Hidalgo. Un an après avoir révélé les 22 lauréats de l'appel à projets à projets "Réinventer Paris", la maire de la capitale a dévoilé au Pavillon de l'Arsenal, ce 23 mai, en grande pompe, les 34 sites choisis dans le cadre de la saison 2 du concours international.

 

"Explorer les sous-sols parisiens"

 

Cette seconde édition, impulsée par Jean-Louis Missika, maire adjoint chargé de l'Urbanisme et de l'Architecture, a pour particularité "d'explorer le potentiel des sous-sols" parisiens en présence d'aménageurs, promoteurs, architectes et bailleurs sociaux. Parmi les partenaires qui ont accepté de s'ouvrir à cette "méthode originale d'aménagement" figurent EFIDIS, Paris Habitat, Renault, RIVP et la SNCF.

 

"Les souterrains sont essentiellement vus comme des espaces de service et de délégation", explique Jean-Louis Missika. "Nécessaires pour le fonctionnement de Paris, via des réseaux de transports, d'égouts ou de chauffage, les parkings ou les caves, ils sont souvent cachés et sous-utilisés. (...) Nous voulons amener de la verticalité et de la profondeur à la métropole !"

 

"Aujourd'hui, je n'entends plus les déclinologues qui affirmaient que la ville était en train de s'endormir", a pour sa part commenté la maire, Anne Hidalgo. "Deux ans après le premier appel à projets urbains, les dessous de Paris sont aussi une richesse incroyable. Nous ne pouvons pas nous en passer."

 

Réinventer Paris 2 : carte globale des 34 sites
Réinventer Paris 2 : carte globale des 34 sites © Mairie de Paris

Vers un jury de sélections à l'automne 2018

 

Les modalités d'organisation de l'appel à projets "Réinventer Paris 2" sont comparables à la première édition. Dans la foulée du dévoilement des sites retenus par la maire de Paris, architectes et promoteurs sont invités à se constituer en équipes et à déposer une manifestation d'intérêt.

 

Les manifestations d'intérêts pourront être livrées jusqu'au 15 novembre prochain. Une première sélection s'opérera début 2018 alors que le jury de sélections annoncera les résultats à l'automne 2018.

 

Réinventer Paris 2
La maire de Paris, Anne Hidalgo, et Jean-Louis Missika, adjoint à l'Urbanisme ont dévoilé le 23 mai 2017, au Pavillon de l'Arsenal, les 34 sites sélectionnés pour l'appel à projets "Réinventer Paris 2". © S.Ch. pour Batiactu

Réactions et commentaires ironiques de "Réinventer Pourris"

 

Les réactions ne se sont pas faites attendre au cœur du Pavillon de l'Arsenal. Interrogé par Batiactu, Jean-Louis Missika, précise que "la direction de l'Urbanisme s'est appuyée sur le PLU voté en 2016 et s'est inspirée en début de mandature de la ville de Montréal pour repenser les sous-sols parisiens, c'est-à-dire au cours de la période du lancement de Réinventer Paris en novembre 2014. Avant d'ajouter : "Ce sont au total entre 100.000 et 150.000 m² de surfaces identifiées. En détails, cinq tunnels, trois parcs de stationnement, deux espaces aquatiques, cinq sous-sols inutilisés, deux sous-faces d'infrastructures, quatre stations RATP (dont trois stations "fantômes"), quatre bâtiments patrimoniaux, un ancien garage Renault, l'ancien musée de la Libération, deux sites industriels, trois sites périphériques, l'Esplanade des Invalides et aussi la gare des Gobelins !"

 

De son côté, Yann Legouis, l'un des organisateurs du concours parodique "Réinventer Pourris" nous confie que "pour la première édition du concours, on pouvait s'interroger légitimement sur une maladresse de la mairie de Paris et un manque de clairvoyance sur les rapport de forces entre les donneurs d'ordres privés que sont les promoteurs, et les petites entreprises de maîtrise d'œuvre (architectes, ingénieurs, paysagistes…) pour la négociation des rémunérations." Yann Legouis complète : "Ils avaient là, avec Réinventer Paris 2, une occasion en or de rectifier le tir en changeant les règles du jeu. Repartir sur les mêmes modalités, faire porter le risque entièrement sur le secteur privé, malgré les réactions officielles, les nombreux articles sur le sujet... Ça a le mérite d'être franc et de constituer une véritable démarche politique."

 

Jean-Louis Missika, principal intéressé, reconnaît "avoir pris connaissance du site Réinventer Pourris" mais il affirme ne pas avoir apprécié "l'humour potache de cette association d'architectes". "Malheureusement, ces architectes ne se sont jamais manifestés", a-t-il pointé avec ironie.

Découvrez dès la page 2, les principaux sites retenus par la ville de Paris dans le cadre de l'appel à projets "Réinventer Paris 2".

Plus de détails sur le site Réinventer Paris 2

actionclactionfp