Après deux mois de restauration, la célèbre statue de l'archange Saint-Michel va retrouver sa place, jeudi 26 mai 2016, au sommet de l'abbaye du mont normand. Ce sont les ateliers Socra près de Périgueux qui ont eu la charge de la restaurer mais surtout de la redorer.

C'est une nouvelle étape importante pour le Mont-Saint-Michel. Dans le cadre d'une vaste campagne de restauration et de mise en valeur de son abbaye et de ses remparts, le Centre des monuments nationaux (CMN) a présenté, ce mercredi, la statue de l'archange restaurée et redorée. Pour cette opération de rénovation, elle a été retirée du sommet de l'abbaye en mars dernier, grâce à une opération d'hélitreuillage (Lire notre article : "Mont Saint-Michel : un corset de métal pour que s'envole l'archange")

 

Avant d'être transporté par camion jusqu'aux ateliers Gohard, près de Périgueux (Dordogne) pour être restauré dans les règles de l'art, l'archange a été analysé, sous la maîtrise d'œuvre de François Jounneau, architecte en chef des monuments historiques, en lien avec le Laboratoire de recherche sur les monuments historiques (LRMH). L'objectif de ces prélèvements était de comprendre les causes de la dégradation de la dorure, depuis sa dernière restauration en 1987. Les analyses ont ainsi "permis de mettre en place des compléments de cuivre, sur les parties endommagées, comme la pointe de l'épée", explique le Centre des monuments nationaux.
actionclactionfp