Quatre règles pour se prémunir du froid sur un chantier


1)Éviter les activités physiques trop intenses par jour de pollution ainsi que par grand froid. Un effort important amène à inspirer de manière vigoureuse, ce qui refroidit l'organisme de l'intérieur et favorise les spasmes bronchiques.

 

2)Boire régulièrement (boissons chaudes de type thé ou chocolat chaud). Manger suffisamment. Savoir reconnaître les premiers signes du refroidissement.

 

3)S'habiller chaudement, sans oublier la tête, la gorge, la nuque et les extrémités (gants, chaussettes en laine). Le bonnet est de rigueur. Préférer le col roulé ou l'écharpe tube à l'écharpe qui peut provoquer des accidents si elle est happée par un outil rotatif.

 

4)Se prévenir grâce à la météo
Suivre les prévisions météorologiques au jour le jour est important pour les responsables de chantier afin d'adapter ce dernier aux intempéries ou même de cesser l'activité si les risques encourus par les salariés sont trop importants (vent violent, orages…). Le site www.meteoconsult.fr propose aux entreprises à travers son service Meteo Consult Pro de donner accès à une tendance à 14 jours, à l'échelle locale, heure par heure.

 

Source: OPPBTP, le conseil de la branche du BTP en matière de prévention et de sécurité au travail, santé et amélioration des conditions de travail. Edition "Pénibilité au travail, comment agir?"
actioncl