Alors que les Assises de la mobilité seront lancées mi-septembre jusqu'à décembre prochain en vue de "créer une nouvelle politique des transports pour une mobilité du quotidien", France Urbaine organisera le 19 septembre un cycle de travaux dédié à l'avenir du centre-ville et à la logistique urbaine.

Annoncées le 1er juillet dernier, à Rennes par Emmanuel Macron, les Assises de la mobilité démarreront, mi-septembre 2017 sur Paris et dureront jusqu'en décembre 2017. L'objectif gouvernemental étant de "créer une nouvelle politique des transports pour une mobilité du quotidien", a répété, le Premier ministre, Edouard Philippe, à l'issue du séminaire gouvernemental, organisé le 28 août 2017 à l'Elysée.

 

En parallèle de ce nouveau rendez-vous national qui rassemblera citoyens, entreprises, ONG, associations et élus locaux, France Urbaine, regroupant les élus des métropoles, des grandes communautés et des villes centres ou périphériques organisera, le 19 septembre, un cycle de travail pour expliquer les enjeux de la mobilité à ses 97 collectivités membres.

 

Au programme des groupes de travail pilotés avec des compagnies de transport comme la SNCF ou des groupes de BTP : "Réinventer la ville et la mobilité de demain", l'avenir du centre-ville et enfin la logistique urbaine et la dimension numérique.

 

Vers une publication de la future Loi des mobilités au premier semestre 2018

 

Cet événement organisé par France Urbaine permettra d'apporter des pistes de réflexion en vue des Assises de la mobilité qui démarrent dans les prochains jours. "La date à ce jour n'a toujours pas été dévoilée", signale le ministère des Transports. L'enjeu est de taille pour le Gouvernement qui envisage de publier le texte de la future Loi des mobilités au premier semestre 2018, signalait début 2017, l'Agence de financement des infrastructures de transport de France (Afitf). Les parlementaires devront ensuite trancher sur ces sujets majeurs.
actionclactionfp