PROGRAMME. Poursuivons notre série sur les programmes de campagne avec celui d'Arnaud Montebourg. Quels sont ses projets pour l'emploi, les indépendants, l'environnement ? Détails.

Après François de Rugy, Manuel Valls, Vincent Peillon, et Benoit Hamon hier, découvrez les propositions de campagne d'Arnaud Montebourg, l'un des sept candidats à la primaire de la gauche.

 

Pour rappel, les deux tours auront lieu les 22 et 29 janvier. Avant le premier tour, les candidats pourront défendre leurs idées lors des trois débats diffusés le 12 janvier sur TF1/RTL et l'Obs, le 15 janvier sur BFMTV et i>télé et le 19 janvier sur France 2 et Europe 1.

 

EMPLOI-TRAVAIL


Travail détaché
Face au sujet délicat du travail détaché, Arnaud Montebourg propose de suspendre la directive européenne. Au journal Challenge, il a déclaré: "Il faut reconstruire l'Europe, en finir avec ses rafales de règles stupides et aveugles mais qu'on prenne à ce niveau de vrais choix politiques. Par exemple, il faut abroger la scandaleuse directive sur le travail détaché qui organise du dumping social à l'intérieur de l'Europe."

Lutter contre l'ubérisation
Si la révolution numérique est importante pour le pays, Arnaud Montebourg entend bien "l'apprivoiser" et "amener les plateformes à assumer la protection sociale de leurs salariés qui sont aujourd'hui faussement indépendants". Dans un discours qu'il a prononcé le 5 novembre 2016, il a déclaré : "A nous de faire émerger une société de travailleurs autonomes avec une protection sociale et un revenu décent et de contribuer à la libération par le travail et non pas l'apparition d'un esclavage numérique en transformant les entrepreneurs en serfs".

 

Loi Travail

Comme ses adversaires Vincent Peillon et Benoît Hamon, Arnaud Montebourg réclame l'abrogation de la loi Travail. En octobre 2013, il avait commenté : "Je considère que quand on change une règle qui a pour but de régler la conflictualité entre des intérêts objectivement contradictoires, il est normal que quand on demande aux uns de faire un effort, on offre les contreparties sur la table. Il n'y a eu aucune contrepartie proposée dans cette loi."

Télétravail

Pour diverses raisons, Arnaud Montebourg fait du télétravail un cheval de bataille. Il compte bien le développer et propose pour cela de le défiscaliser "en incitant les entreprises à se réorganiser pour favoriser le travail à distance qui permettra aux Français de vivre là où ils le souhaitent".

 

Pour que cela soit possible sur l'ensemble du territoire français, il compte aussi sur le développer de la fibre optique qui selon lui "serait une bonne manière de libérer les Français".

 

=> Découvrez dans les pages suivantes les autres propositions d'Arnaud Montebourg sur d'autres thématiques.

actionclactionfp