Si François Fillon mettait son manoir sarthois en location, ou s'il vous venait l'envie de passer une nuit chez les Le Pen à Saint-Cloud, combien faudrait-il débourser ? Le moteur de recherche spécialisé dans la location de vacances et de courte durée Likibu s'est amusé à calculer le tarif d'une nuitée chez tous les candidats à l'élection présidentielle. Tour d'horizon de leurs biens.

Les candidats à la présidentielle 2017 vont-ils se convertir à la location de courte durée afin d'arrondir leurs fins de mois ou ouvrir des chambres d'hôtes dans le cadre d'une reconversion ? En s'appuyant sur leurs déclarations de patrimoine immobilier, la startup Likibu a estimé les revenus potentiels que pourraient espérer les onze candidats s'ils mettaient leur bien en location. Enfin dix d'entre eux puisque Philippe Poutou n'a pas de bien immobilier.

 

Il apparaît ainsi que c'est François Fillon qui pourrait tirer le meilleur prix de son manoir de Beaucé (Sarthe). Pour avoir le privilège de louer ce petit château de 3.162 m² habitables, il faudrait débourser environ 510 € par nuit. Le candidat des Républicains devance un autre candidat de droite, se réclamant cette fois de l'Union Populaire Républicaine : François Asselineau. Ce dernier possède un bel appartement de 203 m² en plein cœur de la capitale qu'il pourrait louer 423 €/nuit. En troisième position, Marine Le Pen qui a quitté la propriété familiale de Montretout pour une maison cossue des Hauts-de-Seine, d'une superficie de 382 m². Verdict : 275 €/nuit. Suivent deux candidats que tout oppose mais qui réussissent pourtant à arriver ex-aequo (dans ce classement tout du moins) : Nicolas Dupont-Aignan et Jean-Luc Mélenchon, dont le bien immobilier se négocierait à 245 €/nuit. Les deux possèdent des appartements parisiens de près de 110 m². Le bien de Jacques Cheminade, plus modeste (62 m²) ne se louerait qu'à 169 €/nuit.

 

Des biens plus abordables

 

Ce qui est tout de même mieux que celui de Benoît Hamon, dont les 108 m² de superficie ne suffisent pas à compenser la localisation dans les Hauts-de-Seine. Comme on dit dans l'immobilier : "Localisation, localisation, localisation !". Le candidat PS ne pourrait espérer que 154 €/nuit s'il le mettait en location. Son rival, Emmanuel Macron quant à lui, n'est même pas propriétaire de l'appartement qu'il occupe… Mais Likibu propose astucieusement qu'il soumette l'idée à Brigitte, son épouse, de mettre en location leur maison du Touquet (Pas-de-Calais) : ils pourraient en retirer un petit revenu de 146 €/nuit. En province toujours, Jean Lassalle, est détenteur d'une maison dans les Pyrénées-Atlantiques de 266 m², qui lui assurerait 111 €/nuit. Lanterne rouge, Nathalie Arthaud habite dans un petit appartement de 48 m² en Seine-Saint-Denis : "Pour dormir chez elle, ou dans un bien similaire, il faudrait débourser 66 €/nuit", assure Likibu. Un classement qui pointe finalement quelques différences entre niveau de vie assumé et patrimoine immobilier réel.
actionclactionfp