La finalisation du dialogue compétitif doit se poursuivre jusqu'en mars 2018. Vilogia espère que la construction débute en septembre ou octobre 2018 pour une livraison mi 2019. Une rapidité de mise en œuvre attendue grâce à ce procédé d'impression 3D qui permettrait de construire une maison en six mois, contre 12 habituellement. "L'objectif est d'avoir une maison habitable et habiter dès les premiers mois", explique Amélie Ammeloot. Mais avant que des locataires ne s'y installent, elle précise qu'il est question que l'Université de Lille travaille également sur le projet pour étudier le comportement du béton imprimé. L'idée entend de voir si ce mode constructif est "réplicable et ainsi d'optimiser au mieux nos programmes immobiliers", conclut-elle.
actioncl