EN IMAGES. Le musée du Louvre d'Abu Dhabi, qui sera inauguré ce mercredi par le prince héritier Mohamed bin Zayed al Nahyan et le chef de l'Etat Emmanuel Macron, se distingue par un dôme en acier spectaculaire formant 7.850 étoiles assemblées en huit couches. Découverte.

C'est sans doute, l'un des projets les plus ambitieux et délicats de sa carrière. Après l'Institut du Monde Arabe, la Fondation Cartier, le Musée du Quai Branly, la Philharmonie réalisés à Paris ou encore le théâtre Guthrie à Minneapolis devient une nouvelle "pépite" architecturale de Jean Nouvel, prix Pritzker 2008. Le musée qui ouvrira ses portes le 11 novembre et espère attirer des millions de visiteurs dans la capitale des Emirats arabes unis, sera inauguré ce mercredi par Emmanuel Macron et le prince héritier de l'émirat Mohamed bin Zayed al Nahyan.

 

Onze ans d'études et de chantier

 

Trente ans, après la réalisation de l'Institut du Monde Arabe qui l'a révélé, et dix ans après la signature d'un accord intergouvernemental entre Abu Dhabi et la France en 2007 pour la naissance d'un nouveau "Louvre", l'architecte parisien n'a pas relâché d'effort pour faire sortir de terre le bâtiment. Initialement prévue fin 2012, son ouverture a été reportée à plusieurs reprises en raison de problèmes de financement. Rappelons qu'en 2009, les fondations avaient été posées et Jean Nouvel continuait d'avancer sur ce projet complexe dont le coût de réalisation était évalué, à cette période autour de 582 millions d'euros.

 

Découvrez dès la page 2, la suite de l'article.


actionclactionfp