PROJET. Le club de football parisien a annoncé avoir déposé le permis de construire de son futur centre d'entrainement et de formation qui doit ouvrir ses portes à Poissy, dans les Yvelines, à l'horizon 2020.

Nouvelle avancée dans le projet d'infrastructure du Paris Saint‐Germain. Le club parisien a annoncé le 18 janvier 2018 avoir déposé le permis de construire de son futur centre d'entrainement et de formation qui doit ouvrir ses portes à Poissy, dans les Yvelines, à l'horizon 2020.

 

Pour rappel, ce projet, dont la conception a été confiée à l'architecte Jean-Michel Wilmotte, réunira à la fois dans le centre de formation et d'entrainement : "le football masculin, le handball et le judo et accueillera aussi bien les professionnels que les jeunes de l'Association, de la préformation et de la formation", précisé le PSG dans un communiqué. Il est également prévu la construction d'un stade de 3.000 à 5.000 places et l'installation d'une troisième Ecole Rouge & Bleu de la fondation Paris Saint-Germain.

 

Un projet qui mise sur la concertation avec les différents acteurs

 

Le club rappelle son souhait de "mettre en place les conditions de la meilleure intégration du projet sur le territoire" et indique avoir engagé avec les collectivités locales un "travail partenarial". Le PSG souligne aussi avoir saisi volontairement la Commission Nationale du débat public (CNDP) "pour connaître son avis sur les meilleures modalités à mettre en place pour ouvrir le dialogue avec l'ensemble de la population" et rappelle qu'un "concertation préalable" s'est tenue de juin à septembre 2017. Cette dernière ayant "permis d'affiner le projet et de prendre en compte, autant que possible, les observations formulées dans le permis de construire remis aux services de l'Etat".

 

Le club parisien explique que "des travaux préparatoires et études, notamment le diagnostic archéologique, vont se poursuivre dans les semaines qui viennent". Il indique que "l'instruction du dossier par les services de l'Etat intègre quant à elle une enquête publique qui s'organisera au printemps 2018" et confirme la date de mise en service du centre : toujours programmée à l'horizon 2020.
actionclactionfp