ZOOM SUR LA VILLE. Vingt ans après sa création, Euralille est devenu un vaste territoire bâti sur d'anciens terrains militaires qui se divise aujourd'hui en trois ZAC : Euralille 1, Euralille 2 et la Porte de Valenciennes. Le défi "d'intensifier et régénérer le quartier autour des gares, cœur d'Euralille 1", avance encore. Zoom sur le projet "Euralille 3000" imaginé par le cabinet Saison-Menu qui s'affine et se précise. Explications.

Vingt ans après la construction de la gare TGV et de son quartier baptisé "EuraLille" à proximité, arrachés après quelques années de discussion, le projet "urbain de référence et pôle d'excellence métropolitain" lancé en 1990 par Pierre Mauroy, maire de Lille à l'époque, avance encore. "Même si certaines personnes ont pensé il y a dix ans qu'il n'y avait plus rien à faire, la ville reste toujours en mouvement et se lance des défis, et il y a encore des réserves foncières sur quinze ou vingt ans autour de la gare TGV Lille Flandres et Lille Europe", nous explique Michel Bonord, directeur général de la Société publique locale Eurallile -société d'aménagement(SPL)*. L'objectif d'Euralille était clair à l'époque : doter l'agglomération lilloise d'un centre international d'affaires qui lui permette de rivaliser avec ses voisines européennes.

 

"Le geste architectural fort"
Ainsi le "geste architectural fort" voulu par Pierre Mauroy et imaginé par la suite par l'architecte Rem Koolhaas demeure aujourd'hui en pleine mutation. Ce projet qui a consisté, en effet, à réaliser un morceau de ville nouvelle de 130 ha, - aujourd'hui étiré du secteur du Romarin, à l'entrée de La Madeleine, jusqu'à la Porte de Valenciennes, au sud-est de Lille - est en pleine "régénération."

 

Depuis les années 1980, la ville et la vie se déploient donc sur cet espace laissé vacant par les anciennes fortifications qui entouraient la cité. L'architecte-urbaniste Rem Koolhaas a contribué à sa réussite en donnant une forme résolument moderne à cette ambition. Au début des années 1990, les premières tours s'élèvent ainsi, le nouveau cœur de la Métropole commence à battre. "Après une pause durant la crise immobilière de 1995, le projet reprend, porté par une nouvelle vision : celle d'une ville partagée qui mêle les fonctions, les populations, repense la place du piéton, offre des espaces publics vivants. Euralille s'étend vers l'Est, le Nord et le Sud, mélangeant bureaux, commerces, activités, logements et équipements", poursuit le directeur de la SPL dont le capital regroupe partenaires privés et collectivités territoriales.

 

Euralille s'est ensuite prolongé vers le Sud avec Euralille 2
Au début des années 2000, Euralille s'est ensuite prolongé vers le Sud avec Euralille 2 : territoire disponible après la disparition des fortifications, investi un temps par la Foire Commerciale de Lille puis coupé du centre-ville par l'arrivée du boulevard périphérique. "La déviation de ce dernier vers l'Est et l'implantation du siège de Région décidée en 1999 ont offert l'opportunité de repenser l'aménagement de ce territoire", continue Michel Bonord. Au centre de cet espace, le Bois Habité -600 logements- a été inauguré en septembre dernier. "Le Bois Habité se termine avec l'opération Vert Ebène, 44 logements sociaux passifs menés par Partenord Habitat", souligne le directeur. Et d'ajouter sur Euralille 2 : "Entre Lille Grand Palais et le Bois Habité, sur le secteur appelé Champ Libre, nous réfléchissons à une extension possible de Lille Grand Palais qui s'accompagnerait de bureaux et d'activités, pour l'instant nous n'en sommes qu'au stade de la réflexion."

 

La SPL Euralille en bref…
*Depuis La Société anonyme d'économie mixte (SAEM), devenue Société publique locale (SPL) en 2011, la société Euralille réfléchit, élabore et organise l'aménagement du territoire Euralille depuis 1990. "Elle travaille pour le compte de ses collectivités territoriales actionnaires et de leurs élus : Lille Métropole Communauté urbaine, la Ville de Lille, La Madeleine, la Région Nord-Pas-de-Calais, le Département du Nord et les villes de Roubaix, Tourcoing et Villeneuve-d'Ascq", nous explique Michel Bonord, nouveau directeur de la SPL Euralille. C'est donc un outil de ces collectivités : elle met en œuvre leurs politiques publiques d'aménagement et elle pilote les grands projets urbains que ces collectivités lui confient.

 

Découvrez la suite de l'article dédié à Euralille 3000 en page 2
actionclactionfp