Le numérique a changé notre façon de faire du shopping. Le centre commercial physique doit aujourd'hui composer avec les services liés au e-commerce pour réussir à se stabiliser et à retenir les consommateurs.

"La fréquentation des centres commerciaux reste quasiment stable grâce aux efforts consentis par les professionnels pour s'adapter et répondre aux nouveaux challenges", souligne Jean-Michel Silberstein, directeur général du Conseil National des Centres Commerciaux (CNCC).

 

Mais le secteur doit relever des défis. Parmi eux, on peut citer l'alliance du magasin "physique" et la présence sur internet. "S'il est vrai que les vendeurs professionnels souhaitent obtenir plus de visibilité, celle-ci n'est pas recherchée à n'importe quel prix. Question de positionnement ou d'image, la plupart des grandes enseignes préfèrent vendre sur une marketplace (magasin virtuel) qui leur soit majoritairement dédiée, et sur laquelle l'offre des vendeurs particuliers, ainsi que des petits commerces, resterait minoritaire", souligne un communiqué de Dealplaza.fr, start-up familiale souhaitant proposer une nouvelle approche du commerce en ligne.

 

Le commerce du futur passera donc forcément par le e-commerce. Désormais, la tendance est définitivement enclenchée. Selon Dealplaza.fr, trois nouveautés se dégagent : "les sites 'isolés' de E-Commerce où le magasin spécialisé est à portée de clic" ; "les sites de petites annonces pour trouver d'occasion le produit désiré à prix cassé" ; "les marketplaces pour découvrir un large choix de produits neufs ou d'occasion". La jeune start-up envisage de faire émerger une plateforme marchande 2.0 où l'on retrouverait ces trois tendances. L'objectif est d'initier un projet gagnant-gagnant : "pour les uns, de nouvelles opportunités de croissance à moindre frais et pour les autres, la possibilité de trouver dans un seul et même endroit une offre quasi-infinie d'articles de qualité", conclut l'entreprise.
actionclactionfp