Issu de l'imagination de l'architecte américain Richard Meier, i.lab est le nouveau centre de recherche, d'innovation et de développement du cimentier italien Italcementi. Situé à Bergame à environ 60 km de Milan, le bâtiment se veut élégant et exemplaire en matière de développement durable. Visite.

«Il s'agit du projet le plus durable réalisé parmi tous nos projets et nos futures créations devraient en bénéficier», se félicite Dukho Yeon, du cabinet d'architectes Richard Meier, qui vient de livrer i.lab, le centre de recherche et de développement d'Italcementi.

 

En effet, cette construction située dans le parc scientifique et technologique 'Kilometro Rosso' de Bergame (Italie), fait la part belle aux énergies renouvelables et aux solutions environnementales. Réalisé conformément aux normes Leed (Leadership in Energy & Environmental Design ) utilisés dans 140 pays, le projet vise une économie d'énergie de plus de 50% par rapport à un bâtiment traditionnel.
I.lab a l'ambition de devenir «une référence pour le design durable en Europe», souligne Richard Meier, prix Pritzker en 1984. Parmi les équipements les plus impressionnants de la structure, on peut citer l'installation géothermique qui occupe tout le troisième sous-sol. Ainsi, ce sont pas moins de 51 puits descendant à 100 mètres de profondeur qui ont été implantés sur l'ensemble de ce niveau. Objectif de cet équipement : chauffer le bâtiment l'hiver et le refroidir l'été et surtout réduire la facture énergétique de 50% pour le premier cas et de 25% pour le second. En outre, 420 panneaux photovoltaïques prennent place en toiture afin d'atteindre une puissance de pic de 90 kW. Cinquante mètres carrés de panneaux solaires thermiques doivent permettre de satisfaire près de 65% du besoin annuel en eau chaude du bâtiment. Enfin, des matériaux alternatifs et/ou produits localement ont été utilisés comme, par exemple, des bétons s'appuyant sur des granulats recyclés issus de démolitions ou des hauts fourneaux ont été choisis pour réaliser les lits de fondation et les murs périmétraux.

 

Fierté et enthousiasme
D'autre part, le projet, vitrine du savoir-faire d'Italcementi, présente les dernières innovations du groupe comme le ciment transparent i.light qui permet de laisser passer la lumière ou encore le ciment blanc photocatalytique TX active qui se veut ultra-résistant au temps. «L'innovation est le levier stratégique utilisé par Italcementi pour bâtir son avantage concurrentiel, précise Carlo Pesenti, administrateur délégué d'Italcementi. Le groupe a pour objectif de promouvoir la recherche continue de productions durables et de solutions architecturales innovantes afin de satisfaire au marché qui, toujours plus, est en quête d'applications et de produits contribuant à une meilleure qualité de la vie et de l'environnement». Une posture que même les salariés de l'entreprise portent fièrement : «Les matériaux utilisés sont le fruit de notre travail quotidien et ici nous pourrons poursuivre l'activité développement de nouveaux matériaux», se réjouit l'un des 170 collaborateurs amenés à travailler dans l'i.lab.

 

Une architecture élégante
Côté architecture, pas de grain de folie mais un design fin, maîtrisé et classique. La marque de reconnaissance du bâtiment, dont le montant est de 40 millions d'euros, est la pointe suspendue qui recouvre et protège l'entrée. Cette flèche, véritable repère pour les visiteurs, contraste avec le mur rouge du kilometro rosso de Jean Nouvel, qui longe le parc d'activité économique. «Nous voulions créer un bâtiment unique et innovant, à la fois élégant et harmonieux», indique Dukho Yeon, du cabinet d'architectes Richard Meier.

 

Concernant la structure elle-même : sur deux niveaux au-dessus du sol et trois en dessous, se déploie un espace de 23.000 m2 sobre et ouvert sur l'extérieur et plus particulièrement sur le terrain agricole ornemental baptisé i.land. Celui-ci, constitué de poiriers et de pommiers, sera un véritable havre de paix pour les salariés. Il est prévu que le fruit de la récolte soit distribué à des écoliers venus visiter le centre. Une manière ludique de sensibiliser les jeunes générations sur la relation environnement et innovation.

actionclactionfp

i.lab, le nouveau centre de recherche d'Italcementi

i.lab
i.lab © CG
Bienvenue à l'i.lab, le nouveau centre de recherche et de développement d'italcementi situé à Bergame en Italie.

Un bâtiment, une flèche

i.lab
i.lab © CG
Le bâtiment a été imaginé par l'américain Richard Meier, prix pritzker en 1984.

Architecture et finesse des lignes

i.lab
i.lab © Italcementi
Le bâtiment dessiné par Richard Meier se distingue par la finesse des lignes.

Toit casquette

Casquette
Casquette © Italcementi
Le bâtiment présente un toit en casquette avec une pointe, véritable source de reconnaissance de la structure.

Kilometro rosso

i.lab
i.lab © Italcementi
Le bâtiment contraste avec le mur rouge du kilometro rosso (parc d'activités) de Jean Nouvel, qui longe le parc d'activité économique.

Perspective

i.lab
i.lab © Italcementi
Le bâtiment s'étend sur 23.000 m2 et accueille environ 170 personnes.

i.land

i land
i land © CG
Le terrain agricole ornemental baptisé i.land constitue une partie du terrain sur lequel i.lab prend place. Il est agrémenté de poiriers et de pommiers.

Brise-soleil

Brise soleil
Brise soleil © Italcementi
Le bâtiment i.lab est muni de brise-soleil en façade.

Intérieur

Entrée
Entrée © Italcementi
Lumière et modernité rythment l'intérieur de l'i.lab.

Hall

entrée
entrée © Italcementi
Sur deux niveaux au-dessus du sol et trois en dessous, se déploie un espace de 23.000 m2 sobre et ouvert sur l'extérieur.

Auditorium

Auditorium
Auditorium © Italcementi
240 places assises composent l'auditorium.

Salariés au travail

Salariés
Salariés © Italcementi
Ce nouveau bâtiment accueillera près de 170 personnes, des chimistes, géologues et ingénieurs associés à l'activité recherche et innovation.