"Nous proposons une césure dans la tour, une faille qui va permettre de donner à lire non plus une tour mais deux tourettes graciles et élancées qui sculptent le ciel dans une forme de fragilité qui défie la gravité", expliquent les architectes. Une terrasse censée favoriser les rencontres entre habitants est visible au bas de l'image.

 

Pour la maîtrise d'œuvre, "la fragmentation de la volumétrie permet de diluer la densité dans une figure élancée".

actioncl