DIAPORAMA. Après avoir conçu puis exploité pendant 5 ans une tour à énergie positive de bureaux à Dijon, le groupe d'ingénierie Elithis a choisi de passer à un niveau supérieur. Il lance un projet de tour d'habitations à Strasbourg dont le bilan énergétique sera positif, sur les cinq usages réglementaires plus l'électrodomestique. Explications avec Thierry Bièvre, le président d'Elithis.

C'est un nouveau défi que se lance le groupe d'ingénierie Elithis : concevoir et réaliser une tour d'habitations arrivant à concilier l'efficacité énergétique, le confort d'usage et la maîtrise des coûts de construction. "Nous sommes spécialisés dans l'ingénierie énergétique et nous explorons toutes les solutions pour amener de la compétitivité dans le secteur du bâtiment", nous déclare Thierry Bièvre, le président d'Elithis. "Le but est de rendre l'énergie positive accessible à tous. Nous avons réalisé un premier pas dans cette direction avec notre tour de bureaux à Dijon, qui est notre siège social et un centre de recherches. Pour notre deuxième pas, il nous fallait passer aux logements, tout en allant encore plus loin dans la démarche : en plus des cinq usages réglementaires, les consommations qui seront effacées grâce à une production d'énergie renouvelable incluent l'électrodomestique", poursuit le président du groupe d'ingénierie.

 

Une montagne de contraintes
C'est à Strasbourg cette fois, que la tour à énergie positive sera édifiée, reposant sur une conception bioclimatique. "Le mode tour est le plus indiqué pour pallier l'étalement urbain qui est problématique : il permet de limiter les déplacements", explique Thierry Bièvre. Afin de maintenir un coût de construction équivalent à celui d'un bâtiment standard (celui d'un immeuble conforme à la RT 2012) tout en intégrant nombre de nouvelles technologies, le bureau d'études a analysé la valeur complète de chaque élément constitutif, structurel ou équipement, afin qu'il soit le plus performant possible. Architecturalement, la tour a été pensée avec le climat en tête : compacte et optimisée pour limiter les déperditions dans le froid de l'hiver, profilée pour faire face au vent du nord-nord-est et, à l'inverse, avec une façade proéminente au sud pour bénéficier au maximum des apports gratuits du soleil. C'est l'agence X-TU qui a été sélectionnée, suite à un concours d'architecture qui opposait trois cabinets européens : "Il s'agissait du projet le plus créatif face à la montagne de contraintes exprimées dans le cahier des charges !", s'exclame le dirigeant.

 

Un projet de haute-technicité
Pour les solutions techniques retenues, "il s'agira d'avant-garde maîtrisée, de technologies avancées mais encore peu employées", résume Thierry Bièvre. "Un peu coûteuse, elles seront bien employées et seront donc très compétitives". Le président d'Elithis évoque notamment des panneaux solaires de nouvelle génération intégrés en façade et des vitrages techniques polarisants utiles été comme hiver pour contrôler les apports solaires. Des innovations qui seront discrètes, voire invisibles, car totalement intégrées au bâti. "Il y a aura également des astuces fonctionnelles dans le cadre de l'utilisation comme logement", prévient-il. "Ceci afin que les usagers se trouvent dans une situation adéquate pour réaliser des économies d'énergie". Le groupe Elithis souhaite s'appuyer sur le retour d'expérience de ses cinq années d'exploitation de sa première tour de bureau à énergie positive, construite à Dijon. Selon le président de la société, "les économies d'énergie passent d'abord par la simplicité plutôt que par une forte densité de matériaux". Il souhaite que les notions de bien-être et de mieux-vivre soient intégrées et qu'elles remplacent des systèmes trop fastidieux à mettre en œuvre pour les occupants.

 

Elithis se trouve également en position de "monteur d'opération" sur ce projet de tour, en ayant élaboré le plan financier. "Nous sommes suivis par la Caisse des Dépôts au titre des investissements d'avenir. Nous bénéficierons donc d'une subvention de 884.000 € pour le côté innovant des solutions adoptées", annonce Thierry Bièvre qui ne souhaite toutefois pas révéler le budget total de l'opération. Le coût restera toutefois "équivalent" à celui d'un bâtiment RT 2012 de taille similaire, assure-t-il.

 

Fiche technique de la tour Elithis Danube :
Programme : immeuble d'habitations de moins de 50 mètres
Tènement foncier : 554 m²
Logements : 66 appartements (17 de type T2, 33 de type T3 et 16 de type T4)
Surface habitable totale : 4.500 m²
Surface commerciale : 600 m²
Consommation attendue : 97 kWh/m²/an
Production photovoltaïque : 100 kWh/m²/an
Calendrier : dépôt du permis de construire fin 2013, livraison en 2015.

 

Découvrez le projet en images dans les pages suivantes.

actionclactionfp

Espace partagé

tour Elithis Danube
tour Elithis Danube © XTU
Une impression d'artiste d'un espace partagé dans la tour Elithis Danube. Le projet est situé dans la ZAC Danube à l'entrée du pont, à la charnière entre port-ville ancienne et quartiers en reconquête. La tour constituera un lieu d'où pour observer la ville.

Conception bioclimatique

Tour Elithis Danube
Tour Elithis Danube © XTU
Les façades sont inspirées par l'univers des ports avec une thématique verticale sur deux hauteurs d'étages et trois teintes allant du sombre au clair. La façade sud intègre des capteurs solaires et des verres polarisants qui filtrent les apports selon les besoins et les saisons.