ÉVANESCENT. C'est un projet particulièrement ambitieux qui verra le jour à Rosny-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. Découverte de ce projet mixte qui est né dans le cadre du concours Inventons la métropole du Grand Paris.

"Montrer que dans le 93, en Seine-Saint-Denis, on peut faire le meilleur." C'est le souhait du maire de Rosny-sous-Bois, Claude Capillon, lors de la présentation récente, lors d'une conférence de presse, du projet "Village vertical", passé dans le cadre du concours Inventons la métropole du Grand Paris. Un bâtiment de logements collectifs imaginé par le cabinet d'architecture Sou Fujimoto.

 

"Ce n'est pas une tour, mais un signal", a-t-il continué. "Je veux que l'on découvre Rosny ainsi", ajoute le maire d'une ville qui est à l'aube d'une métamorphose complète : la ligne 11 du métro y parviendra en 2020.

 

Dans ce projet "le bois sera mis en scène" : on en comptera 13.000 m², stockant 10.000 tonnes de CO2. Ce qui équivaudrait à 200 hectares de forêt, retirer 2.800 voitures de la circulation, ou encore 15 ans de chauffage au gaz pour 1.000 foyers. "Le total du gain carbone potentiel par rapport à la construction béton sera de l'ordre de 5.500 tonnes de C0² par an."

 


Découvrez dans les pages suivantes le projet en images.

 

 

 


actionclactionfp