La construction du bâtiment B n'a pas été simple pour les équipes puisque le seul accès dont elles disposaient était une impasse étroite, "ce qui a rendu complexe l'accès des engins de chantier, la livraison des matériaux et l'évacuation des gravats", explique l'agence précisant également qu'une "organisation spéciale a été mise en place pour permettre le roulement des camions". A noter aussi que "les installations de chantier sur le domaine public (échafaudage, zone de stockage …)ont été repliées quotidiennement". Une autre complexité s'est ajoutée rendant le site encore plus difficile d'accès : le plan vigipirate renforcé dans ce quartier accueillant de nombreux ministères et ambassades.

actioncl