Connu pour être extrêmement dangereux par les habitants de Besançon, un passage routier souterrain compte par dizaines le nombre de véhicules qui ont perdu leur toiture. Il y a gagné un surnom, "le pont Guillotin" et une page Facebook lui est même consacrée !

Le "pont Guillotin" situé rue des Jardins à Besançon (Doubs) est le théâtre de tous les dangers. Comme son nom l'indique, les automobilistes ne sortent pas indemnes de la traversée. Ce pont routier souterrain, utilisé par les automobilistes pour rejoindre la rue de Belfort en plein centre-ville de Besançon, est effectivement réputé pour avoir "décapité" des camionnettes ou des camping-cars, indique le journal Aujourd'hui en France dans son édition de ce mardi 23 décembre.

Une page Facebook où sont répertoriés les accidents…

Ce pont, dont la hauteur est limitée à 2,35 m ne dispose pas de portiques de prévention mais comporte sa page Facebook où sont répertoriées les péripéties de dizaines d'automobilistes qui y ont laissé le toit de leur véhicule. "Des camping-caristes dont les vacances se sont terminées à Besançon, mais aussi un transporteur de chevaux qui a dû libérer en pleine ville ses animaux paniqués", ajoute le journal parisien.

 

Au final, la question se pose à Besançon : comment éviter des collisions à répétition contre ce pont qui supporte une voie de chemin de fer ? "La Ville avait posé un nouveau portique lumineux dans le sens montant, le plus dangereux, souligne de son côté le quotidien régional l'Est Républicain. Mais il a presque tendance à aveugler les conducteurs note un riverain." Le retour d'un tablier préventif pourrait être la meilleure solution pour le pont Guillotin qui encore vendredi dernier a fait deux blessés transportés à l'hôpital.

 

actionclactionfp