Benoît Charpentier a été élu président de la section rhônalpine de l'Union professionnelle des métiers de la finition (UPMF). Il succède à Luc Faty, qui n'a pas brigué de troisième mandat.

La FFB Rhône-Alpes annonce que, depuis le 1er mars 2016, Benoît Charpentier a été élu président régional de l'Union professionnelle des métiers de la finition (UPMF). Ce dernier, gérant de la société 2R Dauphiné de Saint-Martin-d'Hères (Isère), succède à Luc Faty. Il souhaite d'ailleurs s'inscrire dans la continuité de la dynamique initiée par son prédécesseur en soutenant différentes actions pour améliorer les conditions d'exercice de la profession, promouvoir son image de marque et raffermir le marché.

 

Dans une logique de montée en compétence des entreprises de finition, sur les aspects environnementaux notamment, Benoît Charpentier souhaite promouvoir l'utilisation des stations de nettoyage des rouleaux de peinture. "Nettoyer son rouleau sous le robinet de l'évier est un geste à la fois néfaste pour l'environnement comme pour l'image de la profession. Des aides existent aujourd'hui pour s'équiper de ces stations écoresponsables", précise-t-il. Le nouveau président s'était impliqué, en 2015, dans la rédaction d'un guide pratique pour l'établissement des descriptifs et quantitatifs. Un document proposant des règles de chiffrage homogènes et pouvant servir en cas de litige, en complément des normes en vigueur.

 

Le sondage qualité sur les chantiers est également une préoccupation de Benoît Charpentier. Il précise : "Cette démarche d'amélioration continue permet de recueillir l'avis des clients sur le bon déroulement des chantiers et d'agir en conséquence sur la formation des chefs d'équipe". Les métiers de la finition concernent les peintres mais également les soliers, qui sont les derniers à intervenir sur un chantier.

actionclactionfp