Exposés plein sud, les deux chalets profitent ainsi de la lumière et de la chaleur offerts par le soleil, mais aussi d'une vue privilégiée face au Mont-Blanc. "Avec un tel paysage, l'intérêt est que l'on n'ait pas besoin de regarder la télévision dans le salon. Il y a des levers et des couchers de soleil exceptionnels, il faut pouvoir en profiter ! Il y a donc un vrai travail sur le cadrage de vues" souligne Renaud Chevallier.

actioncl