Un nouvel immeuble de bureaux interpelle au bord du canal nord du Carré Sénart. Il s'agit d'un des premiers ensembles tertiaires qui a choisi d'habiller ses façades en bambou, pour ses qualités esthétiques et durables. Découverte.

Une enveloppe recouverte de bambous indonésiens, de grandes surfaces vitrées et des volets en bambou qui se déplient ou se replient pour « insuffler un mouvement » sur les façades ouest et sud. Tel a été le défi de l'agence Monica Donati Architectes, conquise par ce matériau pour habiller le futur siège du Centre de gestion de la fonction publique territoriale de Seine-et-Marne (CDG 77).

 

La livraison, mi-décembre 2011 , de ce nouvel immeuble de bureaux du Carré Sénart, ne laisse pas indifférent. «Nous avons pensé directement au bambou en raison de son esthétique et de sa résistance, comparable à l'acier. La fibre de bambou possède en fait une résistance de 40 kg par mm², en comparaison à la fibre de bois, équivalente à 5 kg par mm² , estime l'architecte.Et également pour sa durée dans le temps car il peut vieillir deux cent ans.»
Et, puis, il a également été choisi pour la composition des bosquets qui entourent le bâtiment.

 

Un bâtiment certifié HQE et BBC
Ce premier lot, situé à proximité des futurs deux autres bâtiments acquis par la Société de développement de l'Aquarium de Sénart (SDAS), se retrouve sur un terrain de 5.292 m². «C'était en fait un ancien verger dont le défenseur du projet a conservé une partie de ses arbres fruitiers pour les aménagements extérieurs », rappelle l'architecte. Puis sa position par rapport au canal est réellement stratégique : elle bénéficie d'une double vue, vers la campagne, qui s'étend autour de la commune de Lieusaint et vers les zones aménagées du Carré Sénart.

 

Le bâtiment imposant, en R+3, avec sous-sol, d'une surface utile de 4.300 m² se distingue dès son entrée par un somptueux atrium de grande hauteur. Ses façades ouest et sud sont isolées par l'extérieur alors que celles du nord et est sont protégées par un mur rideau, tandis que les «voiles» du bâtiment sont de 16 cm d'épaisseur. «Cet immeuble, réalisé sous maîtrise d'ouvrage de la société Fulton (Bleecker Group), est certifié HQE et BBC», conclut la porteuse du projet, Monica Donati.

actionclactionfp

Quatre loggias colorées

Quatre loggias colorées
Quatre loggias colorées © Monica Donati Architectes
Un soin particulier a été porté à la façade nord donnant sur le canal de la ligne d'Eau. Quatre loggias colorées différencient, par la couleur, les bâtiments entre eux.

Le choix du bambou

Le choix du bambou
Le choix du bambou © Monica Donati Architectes
Le choix du bambou a été fait exclusivement pour revêtir les façades. Sous le matériau, la façade a été maçonnée et isolée par l'extérieur. Et les fenêtres sont protégées par des volets également en bambou qui se plient le long du fer de rive. «Elles créent un mouvement, rythmées par les pleins et les vides des volets entrouverts ou fermés», ajoute Monica Donati.

Le plan de masse

Le plan de masse
Le plan de masse © Monica Donati Architectes
Le terrain de 5.292 m² se divise en trois lots acquis par la Société de développement de l'aquarium de Sénart (SDAS) dont l'ensemble de l'opération est phasée et a débuté par la construction et l'aménagement du lot FG, livré en décembre 2011. La livraison de la deuxième phase (lot EF) est prévue, elle, en novembre 2012 et la troisième phase (lot GH) en 2013.

Les façades

les façades
les façades © Monica Donati Architectes
Les façades sud, ouest et partiellement sud-est, exposées au soleil, sont protégées par un caillebotis vertical conçu de tiges de bambous d'environ cinq à six centimètres de diamètre fixées en fait à un fer de rive correspondant au nez de dalle.Les façades au nord-est et au nord sont, elles, plus ouvertes et transparentes alternant vitres claires et vitres translucides.

Les futurs bureaux du Centre de gestion de Seine-et-Marne.

bâtiment tertiaire
bâtiment tertiaire © Monica Donati Architectes
Les propriétaires devraient prendre possession de leurs spacieux locaux dès janvier 2012.

L'atrium et l'espace d'accueil

L'atrium
L'atrium © Monica Donati Architectes
Les espaces d'accueil sont particulièrement mis en avant par un atrium de grande hauteur qui délimite un espace protégé en transparence sur le canal. Par ailleurs, l'architecte a choisi de «traiter l'escalier à l'extérieur pour libérer l'espace intérieur et en faire un signal perceptible de loin.»