Un bâtiment à ossature bois capable de produire 30% d'énergie de plus que ce qu'il consomme va voir le jour au sein du nouveau pôle scientifique et technique Paris-Est, en Seine-et-Marne. Le projet présenté par l'atelier Thierry Roche et Associés vient d'être retenu pour relever ce défi. Explications.

Pour abriter un pôle de recherche sur la maîtrise des bâtiments, il fallait bien un édifice exemplaire. C'est pourquoi le projet de l'atelier Thierry Roche et Associés a été choisi pour la construction du bâtiment Descartes+, au sein du nouveau pôle scientifique et technique Paris-Est de la Cité Descartes, à Champs-sur-Marne (77). Voulu par le ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de la Mer (MEEDDM), l'Ecole des Ponts ParisTech et le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB), le bâtiment Descartes+ hébergera, à partir de 2012, des équipements de recherche à vocation internationale, et mis à disposition de laboratoires ou organismes intéressés par ces problématiques.

 

Au cœur de la Cité Descartes de sept hectares, le bâtiment du même nom sera l'une des trois constructions d'un ensemble immobilier à haute qualité environnementale. Sa surface sera de 5.000 m2 Shon, sur cinq niveaux. Le concours stipulait que ce bâtiment devait être à énergie positive, et produire 10% de plus que ce qu'il consommait.

 

Au final, le projet sélectionné aura «une surproduction d'environ 30%, tous usages», indique Julien Haase, architecte de l'atelier Thierry Roche et Associés. «L'originalité de notre démarche sur ce bâtiment est que nous compensons les usages et nous sommes dans la surproduction». La consommation importante d'énergie au cours de la construction n'est pas oubliée. «Si l'on fait un bilan sur cent ans, la surproduction peut compenser l'énergie grise de la construction du bâtiment», explique Julien Haase. «Au-delà de cette surproduction, le bâtiment a été pensé comme un lieu de travail et d'échanges agréable et sain, organisé autour d'un vaste jardin suspendu, ombragé par la toiture productrice d'énergie», ajoute l'Ecole des Ponts ParisTech.


Trait d'union
Dans la même démarche, les choix de matériaux ont été guidés par l'idée de réduire l'empreinte énergétique au maximum. Ainsi, les façades à ossature bois seront, pour la plupart, préfabriquées. L'architecture choisie se veut «un trait d'union entre les bâtiments existants», et intégrée au paysage et à la nature, avec notamment la présence d'un jardin suspendu. Selon l'Ecole des Ponts ParisTech, ce bâtiment tend à démontrer «la viabilité économique de technologies de pointe permettant de très fortement réduire la consommation énergétique des bâtiments, via les matériaux de construction et des solutions énergétiques spécifiques», telles que les cellules photovoltaïques, pompes à chaleur sur nappe, freecooling par plancher rayonnant, rafraîchissement adiabatique, récupération des eaux pluviales… Le projet est actuellement dans sa phase d'études, et la première pierre devrait être posée d'ici à un an, pour une livraison au premier trimestre 2012.

 

 

 


Fiche technique

Adresse de l'opération: Champs-sur-Marne (77)

 

Maître d'ouvrage : Ecole Nationale des Ponts et Chaussées

 

Nature du programme: Bureaux, enseignement, amphitéâtre 400 places, halle d'expérimentation, laboratoires

 

Maître d'ouvrage : Groupement H4 AURIS pour le compte de l'Ecole des ponts et Chaussée
Collaborateurs : Julien Haase et Emmanuel Brochier

 

Composition de l'équipe d'ingénierie:
- BE structure: Cabut
- BE fluides : Cabinet Olivier Sidler
- Conseil HQE : Terreco
- Paysagiste : Atelier LD
- Economiste : Trompille
- Santé environnementale : Medieco / Dr Déoux
- Acousticien : Génie Acoustique

 

Surface Hors Œuvre Nette (SHON) pour ce bâtiment : 5.000 m²

 

Coût total de l'opération : 22,5 milliards d'euros dont :
- Région Ile-de-France : 9 milliards d'euros
- École des Ponts ParisTech : 8,5 milliards d'euros
- Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche : 5 milliards d'euros

actionclactionfp

Pôle scientifique

descartes+
descartes+ © Thierry Roche & associés/Jérôme Danière/ParisTech

Perspective Nord-Ouest

Le projet de l'atelier Thierry Roche et Associés a été choisi pour la construction du bâtiment Descartes+, au sein du nouveau pôle scientifique et technique Paris Est de la Cité Descartes, à Champs-sur-Marne (77).

HQE

descartes+
descartes+ © Thierry Roche & associés/Jérôme Danière/ParisTech

Perspective Nord-Est

Au cœur de la Cité Descartes de sept hectares, le bâtiment du même nom sera l'une des trois constructions d'un ensemble immobilier à haute qualité environnementale.

Surproduction

descartes+
descartes+ © Thierry Roche & associés/Jérôme Danière/ParisTech

Perspective Sud-Ouest

Le projet sélectionné aura «une surproduction d'environ 30%, tous usages».

Jardin suspendu

descartes+
descartes+ © Thierry Roche & associés/Jérôme Danière/ParisTech
L'architecture choisie se veut «un trait d'union entre les bâtiments existants», et intégrée au paysage et à la nature, avec notamment la présence d'un jardin suspendu.

Hall

descartes+
descartes+ © Thierry Roche & associés/Jérôme Danière/ParisTech
Les choix de matériaux ont été guidés par l'idée de réduire l'empreinte énergétique au maximum.

Bois

descartes+
descartes+ © Thierry Roche & associés/Jérôme Danière/ParisTech
Les façades à ossature bois seront, pour la plupart, préfabriquées.

Lieu d'échanges

descartes+
descartes+ © Thierry Roche & associés/Jérôme Danière/ParisTech
«Au delà de la surproduction, le bâtiment a été pensé comme un lieu de travail et d'échanges agréable et sain, organisé autour d'un vaste jardin suspendu, ombragé par la toiture productrice d'énergie», indique l'Ecole des Ponts ParisTech.

Amphithéâtre

descartes+
descartes+ © Thierry Roche & associés/Jérôme Danière/ParisTech
Le programme comprend des bureaux, des locaux d'enseignement, un amphitéâtre de 400 places, une halle d'expérimentation et des laboratoires.