RISQUES. Un assureur français actif dans le secteur de la construction vient d'être sanctionné par l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), gendarme français de l'assurance.


La société d'assurance mutuelle d'Illkirch-Graffenstaden (Amig) n'a plus le droit, depuis le 13 juillet 2022, de souscrire de nouveaux contrats d'assurance, notamment dans le secteur de l'assurance-construction où elle était active en dommages-ouvrages. C'est la décision de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), communiquée à la presse ce 27 juillet. Amig, basée à Illkirch (Bas-Rhin), "ne respecte plus les exigences réglementaires qui lui sont applicables en matière de solvabilité", précise le régulateur du secteur, alors même qu'elle a connu un "fort développement" sur le segment de l'assurance construction, un secteur à risques longs. Il en ressort ainsi une incertitude sur sa capacité à "faire face à l'ensemble de ses engagements".
Il vous reste 67% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp