Le projet de rénovation-reconstruction de la tour CB 31 marque de façon spectaculaire le cinquantenaire du quartier d'affaires de l'ouest parisien. A l'issue de l'une des premières rénovations HQE du genre, la CB 31 va prendre une longueur d'avance sur ses rivales, pour devenir fin 2011, et du haut de ses 218 mètres, la tour First la plus haute de la Défense.

La tour CB 31, qui s'élève à la Défense (92) depuis 1974, est en pleine réhabilitation pour devenir la tour First, qui sera la plus haute du quartier d'affaires.
Afin de relever ce défi, les équipes de Bouygues Bâtiment Ile-de-France - Rénovation Privée ont mis au point et développé des méthodologies tout à fait inédites pour réaliser cette opération d'un montant de 320 millions d'euros.

 

En effet, connue successivement sous les noms de tour Azur, tour UAP (Union des Assurances de Paris), puis tour AXA, la CB 31 va devenir la tour First grâce à une nouvelle architecture élancée, rayonnante et lumineuse, qui en fera l'un des principaux points de mire de La Défense. Ses architectes, le cabinet Kohn, Pedersen, Fox (Grande-Bretagne) et le cabinet Saubot Rouit & Associés (Français), « ont décidé d'imprimer à cette ancienne tour tripode une forme hélicoïdale en surélevant l'une des trois ailes », explique Jean-Frédéric Heinry, directeur général adjoint de Cogedim, le maître d'ouvrage délégué du projet « l'aile du côté de Courbevoie sera élevée de 10 niveaux supplémentaires, soit 50 m, et les deux autres ailes affaissés en dégradé ». Ces trois ailes sont orientées à l'est, au sud et au nord-ouest. Chacune sera rectangulaire et se terminera par un toit incliné.

 

Au total, la tour First gagnera 12.000 m2 supplémentaires, avec une surface hors-œuvre nette de 89.000 m2. Les murs pignons aveugles des trois ailes seront ouverts pour accroître la luminosité de la tour.

7.000 m2 de gagnés
Sa flèche culminera à 218 m, ce qui en fera la plus haute tour de France en 2011. Les plateaux de bureaux seront élargis de 1,50 m sur toute la périphérie de la tour, pour atteindre dans chaque aile le standard actuel de 18 m de largeur. La surélévation et l'élargissement des plateaux existants vont ainsi permettre de créer 7.000 m2 de planchers supplémentaires, portant à 79.000 m2 la surface totale des bureaux. Ils pourront ainsi accueillir jusqu'à 5.600 postes de travail.
Ces travaux d'élargissement sont exécutés en descendant, c'est-à-dire qu'après la dépose des façades et la démolition des pignons, et en l'absence de toute possibilité d'étaiement sur le niveau inférieur, un coffrage suspendu à dû être spécialement conçû. Composé de 28 tonnes d'acier et suspendu à quatre treuils, il peut supporter une charge de 38 tonnes. Six mois d'étude ont été utiles à la réalisation de ce prototype unique.

 

Des transformations qui remanient la structure
Pour ce chantier, une restructuration du noyau central a été nécessaire. Destiné à renforcer le contreventement de la tour, l'épaississement des voiles du noyau central à l'intérieur du bâtiment ne pouvait être aisément opéré avec des banches classiques. Pour mécaniser ces travaux, un outil modulaire repliable et monté sur roulettes a été inventé.
En outre, la destruction partielle des structures horizontales a été nécessaire pour créer dans la superstructure 7 vastes atriums de 3 niveaux chacun. A noter aussi, la création d'un podium géant en rez-de-dalle. Il sera ceint de près de 3.500 m2 de façades de verre et couvert d'une verrière de 613 m2, il abritera l'accès principal des piétons.

 

A la recherche de l'excellence
Déjà certifié HQE pour ses phases programmation et conception, le projet First a aussi été engagé dans un processus de certification HQE pour sa phase construction avec des objectifs de qualité environnementale élevés : 5 des 14 cibles de certification visent le niveau « très performant », telles que la relation du bâtiment avec son environnement, la gestion de l'énergie, le confort thermique, le confort visuel…
De plus la sécurité des riverains a été une exigence prioritaire. En effet, une passerelle couverte de 5 mètres de large a été construite pour permettre aux passants de longer le chantier en toute sécurité. Tous les outils de façade sont par ailleurs constitués de cages entièrement sécurisées, qu'il s'agisse des 24 plates-formes mobiles montées sur bi-mâts assurant la dépose des façades, ou des 39 coffrages suspendus qui permettent l'élargissement des plateaux. Des filets à fines mailles ceinturent toute la tour.

 

Enfin, cette démarche HQE engagée pour CB 31 est particulièrement ambitieuse. Les partenaires du projet se sont fixé des exigences supérieures à celles du Référentiel technique de certification, en développant quatre axes prioritaires. Le premier concerne la gestion des déchets de chantier et leur recyclage dont 50% seront en effet valorisés. Le deuxième traite de la réduction de la consommation d'énergie, avec la conception d'une façade qui limite l'impact des apports solaires et réduit ainsi les consommations liées à la climatisation. Autre axe important, atténuer l'impact de la construction sur les riverains. Enfin, le dernier concerne le confort, avec l'intégration harmonieuse du bâtiment dans son environnement et la luminosité accrue des espaces de travail et de vie.

 

Fiche technique

Budget : 320 millions d'euros
Démarrage des travaux : 2007
Fin des travaux : 2011
Maitre d'ouvrage : AXA Real Estate IM
Investisseur : Beacon Capital
Maître d'ouvrage délégué : Cogedim
Architectes : KPF (Grande-Bretagne) et SRA (France)
Maitre d'œuvre d'exécution : Coteba
Etudes de structures : Direction technique Bouygues Bâtiment Ile-de-France
18.000 m3 de béton démoli
18.000 m3 de béton coulé
40.000 m2 de façades neuves
Grue culminant à 260 m
6 lifts extérieurs
28 ascenseurs et monte-charge
6.800 stores gérés automatiquement en fonction de l'ensoleillement

actionclactionfp

Tour First

tour cb 31
tour cb 31 © EPAD - KOHN PEDERSON FOX ASSOCIATES & SRA ARCHITECTES
La tour First, située au bas de La Défense, contigue à la Seine.

Vue de haut

tour
tour © Laurent Blossier
Les bi-mâts forment une ceinture de protection périphérique complète pendant les opérations de dépose de l'ancienne façade et de démolition des pignons qui sont menées en descendant.

Aile

tour CB 31 first
tour CB 31 first © Laurent Blossier
Vue d'une des ailes les plus affaissées.

Banches

tour CB 31 first
tour CB 31 first © AM/Batiactu
Vue de banches utilisées sur le chantier, 18.000 m3 de béton coulé seront nécessaires afin de réaliser au mieux ce chantier.

Transparence et luminosité

tour CB 31 first
tour CB 31 first © AM / Batiactu
Les murs pignons des trois ailes ont été largement ouverts, ce qui améliore la transparence et la luminosité de la Tour.

Vue détaillée des bi-mâts

tour CB 31 first
tour CB 31 first © AM / Batiactu
Détail des bi-mâts.