Gestion des apports thermiques, ventilation naturelle, contrôle de la luminosité... les fenêtres sont de plus en plus intelligentes. Wicona a conclu un partenariat avec SunPartner, spécialiste du vitrage photovoltaïque transparent, pour proposer une solution de façade autonome. Zoom.

A l'ère de la loi de Transition énergétique et de l'autoconsommation, et à l'aube de celle de la future réglementation bâtiment responsable, où les constructions produiront plus d'énergie qu'ils n'en consomment, les façades gagnent en importance. Notamment dans les aspects de gestion des apports solaires, de qualité de l'air intérieur ou de production décentralisée. Car, à l'avenir, les seules toitures ne suffiront pas à couvrir les besoins électriques de toute la population d'immeubles densifiés. Wicona, qui conçoit et fabrique des menuiseries aluminium, y voit une opportunité pour créer des solutions innovantes, répondant à toutes ces problématiques. L'entreprise a choisi de s'allier avec SunPartner, qui développe des vitrages photovoltaïques transparents, et de travailler avec Ubiant, qui créé des écosystèmes d'objets connectés, afin de développer une fenêtre "intelligente".

 

Werne Jäger, professeur d'architecture à l'université des sciences appliquées d'Augsbourg (Allemagne), explique : "Pour répondre aux enjeux de la ville de demain, il faudra améliorer l'efficacité des bâtiments, en multipliant les rénovations". Pour lutter contre l'étalement urbain, la réponse sera de verticaliser les bâtiments et donc, mécaniquement, d'augmenter la surface de leurs façades. Il poursuit : "Les bâtiments produiront de l'énergie, abriteront de nombreuses fonctionnalités, ils seront mixtes, flexibles, modulaires, évolutifs". Mais se poseront des questions d'étanchéité à l'air et à l'eau, de sécurité incendie, d'isolation phonique et de protection solaire, qu'il faut résoudre de façon simple et efficace. La fenêtre autonome de Wicona associe trois fonctionnalités : tout d'abord, elle contrôle la luminosité solaire et ses apports thermiques, par le biais d'un double vitrage électrochrome opacifiant. Ce dernier offre plusieurs degrés d'opacification et trois zones horizontales distinctes, afin de gérer au mieux les besoins de lumière à l'intérieur du bâtiment.

 

Rendre les fenêtres capables de réagir par elles-mêmes

 

Pour la problématique de la qualité de l'air, la menuiserie aluminium est dotée, sur un de ses côtés, d'un volet vertical ouvrant, motorisé, capable d'assurer une ventilation naturelle aux locaux (notamment du freecooling les nuits d'été). Enfin, en partie basse, la fenêtre intelligente dispose d'un vitrage photovoltaïque (transparent ou semi-transparent) qui assure la production d'électricité rendant l'ensemble autonome énergétiquement. Aucun boîtier de commande ne sera nécessaire pour piloter la fenêtre (opacification, ouverture du volet d'aération) : tout se contrôlera à partir de tablettes ou de smartphones et d'écrans interactifs. Selon les estimations de Wicona, l'adoption d'une telle menuiserie permettrait de diminuer de 30 % les consommations en énergie du poste climatisation-ventilation-chauffage d'un immeuble "en diminuant notamment les effets de surchauffe et en permettant une gestion efficace". Des systèmes de détection des intrusions pourraient également être ajoutés, profitant de la connectivité et de l'autonomie énergétique de la menuiserie.

 

Le produit sera présenté lors du salon Batimat, au mois de novembre prochain, où seront également dévoilés les châssis coulissants Wicslide 65 HT, que la société revendique comme les baies coulissantes les plus étanches à l'eau du marché. Elles présentent une étanchéité maintenue à 900 Pascals, là où les autres jettent l'éponge à 300. Le secret ? Son rail inférieur intègre une micro-pompe qui rentre en action lors des phénomènes orageux extrêmes, qui cumulent pluies intenses et vents violents, afin d'assurer en continu le drainage de l'eau qui risque de s'accumuler (puis de déborder) dans cette cuvette. Là encore, le système est intelligent et ne se déclenche que lorsque cela est nécessaire. Les équipes travaillent d'ailleurs à rendre ce modèle encore plus autonome en le faisant fonctionner à l'énergie solaire. Le produit a été conçu pour les projets neufs ou en rénovation, qui sont situés dans des zones exposées à des conditions climatiques intenses, comme le pourtour méditerranéen ou les côtes de l'Atlantique. Il se destine en priorité aux établissements de santé publics et privés, aux ERP, aux bâtiments culturels ou de loisirs et aux logements.

actionclactionfp