Encore un trimestre de baisse pour les logements neufs ! Tant du côté des permis de construire qui affichent, au final, un fort repli de 21.5% sur un an, que du côté des mises en chantier qui accusent un recul plus modéré à -6.5% toujours sur douze mois cumulés. Détails.

Contenu réservé aux abonnés Batiactu+ (en savoir plus)
Pendant la période de confinement décidée par le gouvernement, Batiactu vous offre l'accès à l'intégralité de ses contenus Batiactu+
(en savoir plus)
La conjoncture de la construction de logements neufs n'en finit pas de se dégrader. Pour la période de février à avril 2014, le nombre des autorisations - qui préfigurent les mises en chantier futures - s'élève désormais à 93.884 unités, soit une baisse de 22.8% par rapport à la période allant de février à avril 2013. Sur la seule construction neuve, qui représente près de 88% de l'offre de logements, le recul est de 22% sur cette même période.

 

Sur le front des maisons individuelles, c'est la descente aux enfers. Dans l'individuel pur, le secteur accuse un -30.3% de février à avril 2014, tandis que l'individuel groupé plonge à -43.7% sur ce même trimestre. Le collectif régresse de 15%, et seul le logement en résidence tire son épingle du jeu avec une progression de +35.7%.

 

Au final, sur les trois derniers mois, par rapport aux trois mois précédents, le nombre de permis (données CVS lissées) recule de 2.6%. Et sur douze mois cumulés, ils diminuent de 21.5%, à 392.659 unités.

 

Les mises en chantier à peine moins impactées
En ce qui concerne les mises en chantier, là encore, le tableau reste sombre. Entre février et avril 2014, leur nombre a baissé de 17.6%, à 69.925 unités, en comparaison de la même période de 2013. Du côté des maisons individuelles, la chute est de mise. Sur l'individuel pur, le repli est de -21%, pour l'individuel groupé, la baisse est de 20.4%, sur cette même période. Le collectif aussi accuse un -20.1%, et, encore une fois, le logement en résidence explose à +35.6%.

 

Sur les trois derniers mois, par rapport aux trois mois précédents, le nombre de mises en chantier régresse de 3.4%. Et sur douze mois cumulés, la baisse reste modérée à -6.5%, soit 316.370 mises en chantier au total.

 


Dernière minute : Chute pour les ventes de logements neufs

 

Les chiffres de commercialisation des logements neufs sont tout aussi négatifs que ceux de la construction. Ainsi, selon les chiffres ministériels (Chiffres & statistiques numéro 521 - mai 2014), "Au premier trimestre 2014, les ventes de logements neufs diminuent de 5 % par rapport au premier trimestre de l'année 2013. La baisse est modérée dans le collectif (- 1,7 %) mais marquée dans l'individuel (- 30,8 %). Afin de contenir les stocks élevés dans ce contexte de faible niveau des ventes, le nombre de logements mis en vente est en forte baisse (- 31,5 %). Ainsi, le niveau de l'encours des logements proposés à la vente en fin de trimestre diminue légèrement par rapport à l'an passé (- 0,9 %), il atteint 101.300 logements."
Mise à jour au 28 mai 2014.

Contenu réservé aux abonnés Batiactu+ (en savoir plus)
Pendant la période de confinement décidée par le gouvernement, Batiactu vous offre l'accès à l'intégralité de ses contenus Batiactu+
(en savoir plus)
actionclactionfp