INNOVATION. Les fondateurs d'une start-up ont imaginé un matériau à base de coquillages, qui sera commercialisé en septembre 2022. Ils utilisent une ressource locale et abondante.


Huître, coquille Saint-Jacques, moule et bigorneau… En Bretagne, une start-up a développé un matériau pour la construction et l'ameublement d'intérieur, à base de coquillages recyclés. En partie biosourcé et bas carbone, ce matériau peut être utilisé en revêtement mural ou de sol, en plan de travail ou pour du mobilier. À l'origine de cette idée ingénieuse, trois amis d'enfance de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) et leur ami parisien qui souhaitaient réutiliser des déchets issus de la mer. La ressource est locale et abondante, provenant d'un ostréiculteur du Finistère. "L'entreprise produit 60 tonnes de déchets ostréicoles par an (coquilles d'huîtres) et 200 tonnes de déchets mytilicoles (coquille de moules) chaque année", raconte à Batiactu Maxime Roux, cofondateur d'Ostrea.
Il vous reste 81% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp