DÉCRYPTAGE. Au plus haut depuis deux ans, les travaux souterrains en France devraient continuer sur une bonne lancée ces prochaines années. En effet, les grands projets ne manquent pas, comme l'ont montré les discussions du dernier congrès de l'Aftes, du 6 au 8 septembre 2021. Avec à la clé l'annonce d'appels d'offres à venir prochainement à Toulouse.


"Plus les métropoles se développent, plus l'intérêt et l'utilité des tunnels se font sentir, principalement pour des questions de transports." Ce constat énoncé par Michel Deffayet, président de l'Association française des tunnels et de l'espace souterrain (Aftes) qui tenait son 16e congrès à Paris en cette rentrée 2021, explique en partie l'optimisme d'une profession en plein essor.

 

Le chiffre d'affaires mondial du secteur est ainsi passé de 86 milliards d'euros en 2016 à 125 milliards en 2019, selon l'AITES (Association internationale des tunnels et de l'espace souterrain), doublant même en Europe. En France, la croissance est encore plus impressionnante. "Les travaux souterrains réalisent 500 millions d'euros environ de chiffre d'affaires en année classique, poursuit le président de l'Aftes. Depuis deux ans, elle a plus que triplé", puisqu'elle atteint 1,8 milliard d'euros.

 

Le moteur Grand Paris Express

Il vous reste 78% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp