Le spécialiste des sorties de toit et cheminées industrielles, Poujoulat poursuit sa stratégie de diversification vers le bois de chauffage et confirme son intention d'ouvrir la troisième usine de production à Demangevelle en Haute-Saône. Objectif : porter la production de bois énergie de 200.000 à 300.000 m3 par an. Une cinquantaine d'emplois devraient être créés.

Après BF 36 sur Buzançais dans l'Indre et BF 42 à Noirétable dans la Loire en juin dernier, le groupe Poujoulat, spécialiste des sorties de cheminées, poursuit sa lancée sur le marché du bois de chauffage en décidant d'ouvrir une troisième usine, BF 70 , à Demangevelle en Haute-Saône, prévue fin 2015. Cette troisième unité permettra ainsi de porter la production de bois énergie de 200.000 à 300.000 m3 par an, ce qui en ferait le premier site du groupe pour sa capacité, souligne la direction de Poujoulat, basée en Poitou-Charentes.

Les travaux de défrichage et de terrassement ont commencé

Avec BF 70 à Demangevelle, dont les travaux de défrichage et les terrassements ont commencé avant le chantier de démolition prévu en février 2015, Euro Énergies, filiale du groupe Poujoulat, poursuit sa stratégie d'implantation au plus près des régions de production et des bassins de consommation. "En effet, la Haute-Saône est réputée pour sa gestion sylvicole en futaie régulière, qui donne des bois de très belle qualité, conformes au cahier des charges du bois bûches haute performance", nous soulignait la direction de Poujoulat lors de la visite du site de Noirétable en juin 2014.

 

Au final, une cinquantaine d'emplois directs devraient être créés sans compter les emplois indirects dédiés aux travaux forestiers. Côté financement, l'enveloppe budgétaire globale représente 12 millions d'euros pour le groupe. Ainsi, en l'espace de six ans, la société niortaise a investi plus de 30 millions d'euros dans le développement de cette filière. Son incursion dans le bois de chauffage est bien confirmée.

 

actionclactionfp