Selon les résultats de l'Observatoire de l'emploi des entrepreneurs, mené par l'association GSC et Altares, un peu plus de 48.000 dirigeants d'entreprise ont perdu leur emploi en 2019. Le secteur de la construction est le plus impacté. Retrouvez la conjoncture dans son intégralité.

Contenu réservé aux abonnés Batiactu+ (en savoir plus)
Pendant la période de confinement décidée par le gouvernement, Batiactu vous offre l'accès à l'intégralité de ses contenus Batiactu+
(en savoir plus)
Leur nombre recule de près de 4%, mais reste encore élevé. En 2019, 48.358 chefs d'entreprise ont perdu leur emploi, tous secteurs confondus, selon les dernières données de l'Observatoire de l'emploi des entrepreneurs, réalisé par l'association GSC et la société Altares.

 


Le secteur le plus touché est la construction, même si leur nombre connaît une baisse sensible de 8,3%. Un quart des chefs d'entreprises ayant perdu leur activité professionnelle œuvrait ainsi dans le BTP. Cela correspond par exemple à 5.893 dirigeants dans le second œuvre (c'est 10,7% de moins par rapport à 2018), 4.004 dans le gros œuvre (-5% sur un an), ou encore 504 dans les travaux publics (-4,9%), ou encore 107 dans la promotion immobilière (-7%), selon l'étude.

 

Lire la suite de l'article ici, et/ou télécharger l'étdue

Contenu réservé aux abonnés Batiactu+ (en savoir plus)
Pendant la période de confinement décidée par le gouvernement, Batiactu vous offre l'accès à l'intégralité de ses contenus Batiactu+
(en savoir plus)
actionclactionfp