L'Union de la Maçonnerie et du Gros Œuvre de la FFB, la Fédération Française des Tuiles et Briques (FFTB) et l'OPPTBP viennent de signer une charte pour l'amélioration des conditions de travail et de la santé du personnel sur les chantiers de maçonnerie. Objectif : encourager le développement de matériaux "plus faciles à mettre en œuvre" et donc moins lourds.

Dans un contexte réglementaire de plus en plus ardu à l'encontre de la prévention et de la santé au travail, et malgré le report du projet de loi sur le Compte pénibilité dans le secteur du BTP, la Fédération française des tuiles et briques (FFTB), l'Union de la maçonnerie eu Gros-Œuvre de la FBB (UMGO) et l'OPPBTP ont signé une première charte. Objectif principal : améliorer les conditions de travail et de la santé du personnel sur les chantiers de maçonnerie.

Faciliter la mise en oeuvre

"Par la signature de la charte lors de l'assemblée générale de l'UMGO-FFB le 12 septembre 2014 à Annecy, l'UMGO-FFB et la FFTB veulent marquer leur attachement à faire progresser la prévention, la sécurité, la santé et l'amélioration des conditions de travail sur les chantiers", expliquent les acteurs dans un communiqué.
L'OPPBTP est d'ailleurs force de proposition et apportera son expertise, ajoute-t-ils.

 

"L'UMGO-FFB et la FFTB ont donc convenu des principes concertés dans la définition des produits, en vue d'améliorer la santé et la sécurité des professionnels qui mettent en œuvre des briques sur les chantiers", poursuivent-ils dans un même communiqué.

 

Cela concerne notamment "le développement de matériaux, dont la mise en œuvre est facilitée par leurs caractéristiques physiques (géométrie, poids, état de surface)".

Vers des produits de moins de 20 kg sur les chantiers

De son côté, l'UMGO-FFB s'engage à promouvoir auprès de ses adhérents "l'utilisation de produits plus faciles à mettre en œuvre en termes de conditions de travail". Par ailleurs, elle souhaite "qu'au niveau du port manuel de charges répétitives, les matériaux quels qu'ils soient n'excèdent pas 20 kg !".

 

Enfin, les deux fédérations aux côtés de l'OPPBTP, s'engagent à la diffusion de ces "bonnes pratiques auprès des donneurs d'ordre ou de leurs représentants : maîtres d'ouvrages, maîtres d'œuvre, entreprises de travaux." Le message est d'ores et déjà transmis aux entreprises. A bon entendeur.

actionclactionfp