Remettre au goût du jour (et aux normes) un centre des congrès des années 1970-1980 tout en l'agrandissant, tel était le défi posé aux agences Dietrich-Untertrifaller et Rey Lucquet & associés pour un projet à Strasbourg. Visite guidée avec les architectes.

Un plan à géométrie triangulaire - typique des années 1970 - n'est pas une base simple pour concevoir une extension. Conçu en 1974, le Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg, était un centre de séminaires et de concerts vieillissant, constitué de deux bâtiments, dont le second, datant de 1988, avait altéré l'harmonie de l'ensemble. Dans le cadre d'un vaste plan de réaménagement et de modernisation, c'est l'agence Dietrich-Untertrifaller qui a été choisie, en 2011, pour rénover cet existant et créer un troisième bloc, permettant d'augmenter la capacité d'accueil. Les maîtres d'œuvre expliquent : "Nous avons respecté la trame triangulaire du premier bloc (PMC1), fondant la composition architecturale du projet qui opère un retour aux sources. Une nouvelle façade autour des nouveaux et des anciens bâtiments vient unifier l'expression".

 

Découvrez la rénovation-extension en images dans les pages suivantes

actionclactionfp

Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg : une trame triangulaire respectée

Palais Musique Congrès Strasbourg
Palais Musique Congrès Strasbourg © Bruno Klomfar
En dilatant ce motif triangulaire et en l'agrandissant, les architectes ont donc créé de nouveaux espaces, nécessaires au fonctionnement de l'ensemble. Ils précisent : "Le péristyle englobe l'ensemble du projet en lui conférant une nouvelle identité". A la fois colonnade et axe de circulation piétonnier à travers le quartier, il modernise et dynamise la construction avec ses colonnes géométriques, de 15 mètres de haut, revêtues de métal brossé. Malgré la création du PMC3, qui vient ajouter plusieurs milliers de mètres carrés à l'ensemble, "les plans sont simplifiés au profit de leur lisibilité", assurent-ils. Car le nouveau bâtiment, qui jouxte le PMC2 rénové tout en faisant écho au PMC1, complète le centre des congrès avec un nouvel amphithéâtre de 530 places et une salle de 3.000 m² qui dispose d'une paroi mobile de plus de 11 mètres de haut. Le tout s'articule autour d'un nouveau foyer, de plus grande hauteur, qui constitue désormais le hall d'entrée en zone centrale.

Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg : un ensemble cohérent et modulable

Palais Musique Congrès Strasbourg
Palais Musique Congrès Strasbourg © Grégoire Noble
Les trois bâtiments constituent aujourd'hui un ensemble modulable, divisible à volonté, capable d'accueillir simultanément trois congrès différents. Autre avantage, l'orchestre philharmonique de Strasbourg bénéficie maintenant de locaux de répétition séparés, plus confortable à utiliser. Il faut noter que le chantier a été mené en site occupé en deux phases successives : d'abord la construction du PMC3, suivi de la restructuration du PMC2. Le PMC1 a fait l'objet d'aménagements (notamment au niveau du grand amphithéâtre) et d'extensions en périphérie. L'opération, dans sa globalité, a nécessité l'investissement de 52 M€ (HT) pour la création de 15.000 m² d'espaces neufs et la réhabilitation de 30.000 m².

Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg : des aménagements distinctifs

Palais Musique Congrès Strasbourg
Palais Musique Congrès Strasbourg © Bruno Klomfar
Pour l'aménagement intérieur, les architectes expliquent : "Les salles et espaces majeurs sont identifiables par leur enveloppe en acacia fumé. Le travail sur l'éclairage naturel et artificiel s'appuie sur la trame triangulaire, qui devient une résille graphique et permet la transition de l'ambiance diurne à l'ambiance nocturne". Les trois amphithéâtres proposent donc des couleurs différentes, mauve, rouge ou bleu, et des performances acoustiques de qualité.

Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg : la fiche technique

Palais Musiques Congrès Strasbourg
Palais Musiques Congrès Strasbourg © Dietrich-Untertrifaller
Projet : extension-restructuration du palais des congrès, mise en conformité sécurité et PMR
Maître d'ouvrage : Eurométropole de Strasbourg
Architectes : Dietrich-Untertrifaller, Rey-Lucquet et associés (mandataires)
Bureaux d'études : OTE Ingénierie et Serue (structure, fluides), Solares Bauen (HQE), Müller-BBM (acoustique), W. Kottke (scénographie), Digitalepaysage (paysagiste), C2BI (économiste), Ecotral (cuisine), CEEF (façades)
Surface : 44.500 m² (dont 32.500 en restructuration et 12.000 en extension)
Capacité : 14.780 visiteurs
Calendrier : concours remporté en 2011, réalisation entre 2013 et 2016

Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg : le grand amphithéâtre

Palais Musique Congrès Strasbourg
Palais Musique Congrès Strasbourg © Grégoire Noble
La partie PMC1 a n'a été remaniée qu'à l'extérieur (façades) et de façon cosmétique à l'intérieur de la salle de concert, afin de la rendre cohérente avec les deux autres amphithéâtres, de jauges inférieures.

Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg : amphithéâtre moyenne jauge

Palais Musique Congrès Strasbourg
Palais Musique Congrès Strasbourg © Bruno Klomfar
Le second amphithéâtre, dont la capacité a été portée au-delà des 1.000 places grâce à l'ajout d'un encorbellement, à l'arrière de la salle (surnommé le "sac à dos" par les architectes).

Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg : petit amphithéâtre

Palais Musique Congrès Strasbourg
Palais Musique Congrès Strasbourg © Grégoire Noble
La plus petite des trois salles en gradins a été créée ex-nihilo lors de la réhabilitation du PMC2.

Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg : la salle polyvalente

Palais Musique Congrès Strasbourg
Palais Musique Congrès Strasbourg © Bruno Klomfar
L'immense salle de 3.000 m² modulable, au moyen de cloisons amovibles qui font toutes la hauteur de près de 12 mètres. C'est dans cette salle qu'Emmanuel Macron a tenu un meeting. Elle a également accueilli un salon du mariage, preuve de sa polyvalence programmatique.

Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg : la colonnade

Palais Musique Congrès Strasbourg
Palais Musique Congrès Strasbourg © Bruno Klomfar
Six types de colonnes différents ont été imaginés et implantés de façon aléatoire, rythmant la déambulation des passants et visiteurs.

Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg : des espaces généreux

Palais Musique Congrès Strasbourg
Palais Musique Congrès Strasbourg © Grégoire Noble
Les vastes circulations ménagées autour des salles permettent d'envisager des réceptions et la tenue de salons, avec tables et visiteurs.