ANNIVERSAIRE. L'œuvre iconique de l'architecte danois Joern Utzon fête ses 45 ans. A cette occasion, l'Union internationale des architectes (UIA) donne la parole à différents acteurs de la construction afin qu'ils donnent leur sentiment sur cette réalisation majeure du 20e siècle, entrée au Patrimoine mondial de l'Unesco en 2007.

Inauguré par la reine d'Angleterre, Elisabeth II, le 20 octobre 1973, l'opéra de Sydney est l'un des bâtiments les plus reconnaissables du monde. Inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco en 2007, il est entré dans un vaste programme de rénovation. Aujourd'hui, pour son 45e anniversaire, l'Union internationale des architectes, qui a soutenu le concours architectural de sa création en 1956, publie les témoignages de différentes personnalités dont la maire actuelle de Sydney, la directrice de l'Opéra ou différents architectes, tous admiratifs.

 

Imaginée par Joern Utzon, architecte danois, fils d'architecte naval, la structure prend une allure singulière de voiles ou de coquillages, décrite par le maître d'œuvre : "Au lieu de faire une forme carrée, j'ai fait une sculpture. J'ai voulu que cette forme soit un peu une chose vivante, que lorsque vous passez devant, il se passe toujours quelque chose, vous n'êtes jamais fatigué de la regarder se détachant sur les nuages, jouant avec le soleil".

 

Une œuvre du génie humain

 

Clover Moore, l'actuelle maire de la ville, déclare : "L'opéra de Sydney est un chef d'œuvre parce qu'il est parfait dans la baie, avec ses voiles reconnaissables et son profil iconique, et il était tellement différent de tout ce qui était produit dans les années 1960 à Sydney". La directrice des lieux, Louise Herron, renchérit : "L'opéra est le symbole de l'Australie moderne. Je pense qu'il résume l'approche audacieuse et dynamique des Australiens. Il a changé la face de la nation. Comme expliqué dans le statut d'Héritage mondial de l'Unesco, c'est tout simplement un travail du génie humain". Le chantier, qui s'est étalé sur 16 années, a nécessité le travail de 10.000 ouvriers provenant de 90 pays différents.

 

Alan Croker, architecte du Sydney Opera House Heritage, résume : "Utzon a créé un bâtiment qui non seulement abrite et présente des arts vivants, mais qui est lui-même une performance sculpturale et architecturale". Louise Cox, ex-présidente de l'UIA, conclut : "L'opéra de Sydney fait partie de ma vie, installé paisiblement à Bennelong Point, conçu pour être visible de tous les côtés, et même des airs. Avec son dessin étonnant, il fournit une expérience magique et édifiante à quiconque le découvre. C'est un merveilleux bâtiment qui accueille le monde à Sydney". Chaque année, 11 millions de visiteurs partagent cette expérience.

 

Découvrez, dans les pages suivantes, les plus belles photos de cette réalisation emblématique

actionclactionfp

Impression soleil couchant

Opéra de Sydney
Opéra de Sydney © Diliff - Wikimedia
L'ombre du Harbour Bridge, autre construction emblématique de la baie de Sydney, se projette sur les coques de l'opéra.

Coquillages ou voiliers ?

Opéra de Sydney
Opéra de Sydney © Wikimedia commons - Enoch Lau
Certains y voient des coquillages posés sur la côte. D'autres des voiliers en partance pour le large. Une chose est sûre : les lignes courbes et les pointes acérées ne ressemblent à aucune autre création humaine.

Deux rangées parallèles

Opéra de Sydney
Opéra de Sydney © Amog - Wikimedia CC
Souvent vu de profil, l'opéra ne révèle sa vraie géométrie sous cet angle : il apparaît constitué de deux rangées de dômes concentriques et imbriqués, dont les rayons de courbures sont tous identiques. Conséquence de quoi, le million de tuiles céramiques qui le recouvrent sont toutes du même modèle.