INTERVIEW. Le groupe Herige, qui s'illustre dans le négoce, le béton et la menuiserie, notamment à travers VM, Edycem et Atlantem, a repris progressivement ses activités. Comment cela s'est-il déroulé ? Comment ces activités ont été impactées ? Alain Marion, président du directoire, nous répond.


Batiactu : Le confinement a démarré depuis plus d'un mois. Comment avez-vous vécu ces dernières semaines ?
Alain Marion :
Le samedi 13 mars, le Premier ministre a annoncé la fermeture des bars et restaurants. Le lundi, nous avons eu une activité incroyable dans nos agences de négoces. Mais suite à la prise de parole du Président de la République et l'annonce du confinement, nos agences ont fermé le mardi 17 mars à midi, et notre activité béton a cessé. Nos clients ont aussi arrêté leur activité. Mais dès le jeudi, nous avons travaillé avec la Fédération du négoce du bois et des matériaux de construction (FNBM) à la réalisation d'un guide de bonnes pratiques. Nous avons échangé pendant 5 jours pour dégager des protocoles de sécurité.
Il vous reste 78% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp