STRATÉGIE. Avec 92% de ses ventes qui partent à l'export et une forte croissance enregistrée au cours des deux dernières années, l'usine Viessmann de Faulquemont (Moselle) célèbre ses 50 ans d'existence en regardant obstinément vers l'avenir, surtout en cette période où la transition énergétique constitue un débouché plus que prometteur. Le groupe familial d'origine allemande y consacrera un milliard d'euros d'investissements au cours des trois prochaines années.


C'est en 1972, sous le mandat de Georges Pompidou, que l'usine Viessmann de Faulquemont, en Moselle, ouvrait ses portes. Cinquante ans plus tard, 92% de sa production partent à l'export et elle a enregistré une forte croissance au cours des deux dernières années, en dépit de la pandémie de Covid et des perturbations logistiques mondiales qui s'en sont suivies.

 

 

Parmi les produits emblématiques du site mosellan - et qui visent clairement le marché français -, les ballons thermo-dynamiques et la solution Vitocharge (un système complet de stockage et de réutilisation d'électricité autogénérée) se font une place de choix, aux côtés des pompes à chaleur (Pac) et des capteurs solaires Vitosol SPX. Toutes ces lignes de production s'étendent sur pas moins de 65.000 mètres carrés, auxquels il faut ajouter quelque 19.000 m² de stockages.

 

"Si nous sommes ici, c'est parce que la famille Viessmann nous fait confiance depuis 50 ans", a déclaré pour l'occasion le président de Viessmann Faulquemont, Pierre Bassetti, en s'adressant directement aux représentants du groupe familial d'origine allemande, présents pour l'évènement.
Il vous reste 70% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp