INFRASTRUCTURE. Alors que la métropole de Rouen a annulé sa participation financière au projet de contournement autoroutier de l'agglomération, les deux autres collectivités engagées proposent de compenser la part métropolitaine.


Le 8 février 2021, la métropole de Rouen se désengageait du projet de contournement autoroutier, en votant le retrait de sa participation financière, à hauteur de 66 millions d'euros. Sans cette enveloppe, la construction de la nouvelle infrastructure se trouvait menacée, l'Etat, principal financeur public (245 millions d'euros sur un montant total de 886 millions) ne souhaitant pas "imposer un projet qui ne fait pas consensus auprès des acteurs locaux".

 

Bien que ces paroles ne présagent rien de bon, les défenseurs du contournement ne capitulent pas. Preuve en est : les deux autres collectivités engagées dans le projet, la région Normandie et le département de Seine-Maritime proposent à l'Etat de "prendre en charge la partie qui devait être financée par la métropole pour que cet équipement puisse voir le jour", comme l'a expliqué, Hervé Morin, président du conseil régional, lors d'une conférence de presse, le 11 février.
Il vous reste 66% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp