PARLEMENT. La ministre chargée du Logement a indiqué, devant les députés, que les 3.500 dossiers en difficulté relevés dans la gestion des subventions MaPrimeRénov' avaient été réglés en ce début d'année.


Auditionnée, le 15 février, par la commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale, sur le bilan du quinquennat en matière de logement, la ministre Emmanuelle Wargon a donné les derniers chiffres sur les dossiers MaPrimeRénov en difficulté. "Nous avons commencé à regarder ces dossiers en octobre", après plusieurs alertes. Ces dossiers étaient au nombre de 3.500, indique la ministre, pour les deux tiers au niveau du paiement, et pour un tiers à l'engagement. Il s'agissait "de problèmes de gestion informatique ou de gestion tout court", faut-elle savoir.

 

Après la mise en place d'un plan d'action par l'Anah, la ministre indique qu'il restait, mi-janvier, 500 dossiers en souffrance. Depuis, "ces 500 derniers dossiers ont été réglés". Il ne reste donc plus, d'après le Gouvernement, de dossiers en difficulté dans ce programme de subventions pour travaux d'amélioration énergétique des logements. Les nouvelles problématiques qui apparaissent sont désormais "traitées à mesure qu'elles arrivent", l'Anah, qui distribue les aides, ayant "appris des 3.500 dossiers".
Il vous reste 65% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp