PROMESSE. L'Agence nationale de l'habitat (Anah) assure qu'elle a procédé en décembre à une accélération des paiements de MaPrimeRénov', alors qu'elle a été récemment alertée par les artisans du bâtiment sur les dossiers bloqués.


Le président de la Confédération de l'artisanat et de petites entreprises du bâtiment avait récemment tiré la sonnette d'alarme, et l'Agence nationale de l'habitat (Anah) semble l'avoir entendu. En effet, l'organisme en charge de la gestion de MaPrimeRénov' assure, dans un communiqué de presse diffusé ce 21 décembre 2022, qu'il a procédé à une "accélération des paiements" ce mois-ci. Ce sont ainsi 55.000 dossiers qui ont été payés entre le 5 et le 19 décembre, assure l'entité. Depuis le 1er janvier 2022, 521.000 opérations ont ainsi été conclues.

 

Des "pratiques irrégulières" identifiées

 

L'Anah reconnaît toutefois que ses services ont identifié des "pratiques irrégulières", ayant conduit à un renforcement des contrôles depuis septembre 2022. Ceux-ci ont "permis de sécuriser le parcours des ménages concernés", tout en générant "des délais de traitement des dossiers plus longs, notamment à l'étape des demandes de paiement". Le président de l'Anah a été plus explicite encore.
Il vous reste 58% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp