MAISON D'ARCHITECTE. Cube 45, une maison qui porte bien son nom. Avec sa forme carrée, cette demeure de 4-5 pièces est issue du concept So'Bois qui consiste à réunir architecte, constructeur et industriel dans une même offre de maison bois basse consommation. Résultat : un habitat performant moderne aux lignes épurées. Visite.

Démocratiser la maison bois mais aussi… l'architecture contemporaine, le défi était de taille. Et pourtant, Stéphane Béranger, architecte fondateur de l'agence BM architectes, n'a pas eu peur de se lancer dans l'aventure So'Bois.

 

Un projet qui associe architecte, constructeur et industriel dans une même offre de maison bois basse consommation et ce, dans le cadre d'une collaboration fondée sur la mutualisation des compétences. "Il faut révolutionner l'habitat. L'architecte ne doit pas être seul à concevoir !", observe le protagoniste. C'est d'ailleurs pourquoi il a associé au projet des médecins, sociologues, urbanistes, ingénieurs et thermiciens.

 

De cette collaboration est issue la maison baptisée Cube 45 en raison de sa forme carrée originale. Pas de doute, dans le quartier de Verrières-le-Buisson (91) où elle est implantée, la propriété surprend par ses lignes épurées et surtout son matériau principal : le bois. "L'agence BM travaille depuis 1985 sur le bois et nous avons vu l'engouement pour la construction bois se développer", souligne Stéphane Béranger. Une fois la mutualisation des conditions et des solutions actée, ne restait plus qu'à fabriquer. Mais comment cela se passe-t-il exactement ? Concrètement, l'architecte conçoit et commercialise la maison, les industriels en préfabriquent les composants, puis le constructeur les met en œuvre. Pour le cube 45, il a fallu seulement cinq mois de réalisation dont quinze jours de montage in situ. "Le chantier a nécessité en tout et pour tout deux semi-remorques. On a fait très attention aux nuisances sonores mais également aux déchets car notre démarche est globale et ne s'arrête pas à la simple construction de l'enveloppe", note l'architecte.

 

Des performances et du bon sens
Pour atteindre des performances énergétiques respectant les exigences de la basse consommation, soit dans ce cas 58 kWh/m2/an, le modèle s'appuie sur une structure importante avec une épaisseur de mur de 38 cm, une isolation de plancher de 40 cm et des fenêtres toutes en triple vitrage orientées à plus de 60% au sud. Bien sûr, la maison est exposée selon les principes bioclimatiques et les brise-soleil permettent un confort d'été. Car pour les architectes du projet, l'idée est de s'appuyer sur les paramètres existants et de les optimiser : "Nous avons utilisé les arbres de la cour pour positionner la maison car ils offrent de l'ombre l'été. De même, nous avons privilégié ici le chauffage au gaz car il dessert déjà la rue. Il s'agit de faire avec du 'bon sens', simple sans technicité complexe", explique Stéphane Béranger. Au final, le coût moyen estimé des consommations pour le chauffage, l'eau chaude, les abonnements, l'éclairage et les appareillages devrait être de 980 euros/an.

 

Découvrez la suite de l'article en page 2

actionclactionfp

Une qualité architecturale pour un esprit loft

so bois
so bois © CG- batiactu
Et si l'environnement est important dans le projet, la partie architecturale et plus particulièrement l'évolution des modes de vie n'a pas été oubliée : "La modularité fait partie des nouvelles formes d'habitat avec l'apparition du télétravail, les maisons éloignées des grandes villes, etc.", précise Stéphane Béranger. Ainsi, une pièce à l'étage a été imaginée pour aussi bien servir de bureau que de chambre. Sur les 115 m2, un grand séjour de 30 m2 distribue l'espace et profite d'une hauteur de plafond de 5,5 mètres : "On se rend compte que la surface mesurée est inférieure à l'espace ressenti", confie l'architecte. Un esprit loft souligné par l'usage de grands volumes mais également par l'absence de couloirs. En rez-de-chaussée, on trouve aussi une chambre avec salle de bains. A l'étage, sont situées trois chambres et une salle de bains. Quid du coût ? Le montant s'élève à 300.000 euros. Actuellement, trois maisons cube 45 ont déjà séduit des propriétaires. Mais ce n'est pas tout, So'Bois compte bien faire feu de tout bois et pourrait prochainement s'attaquer à l'habitat groupé. A suivre…

Entrée de la maison

Entrée
Entrée © CG- batiactu
Démocratiser la maison bois mais aussi… l'architecture contemporaine, tel était le défi pour Stéphane Béranger, architecte.

Distribution des espaces

Entrée
Entrée © Antoine MERCUSOT
Vue de l'entrée de l'appartement qui donne d'un côté sur la cuisine et de l'autre sur le séjour, une grande pièce d'environ 30 m2.

Séjour

séjour
séjour © Antoine MERCUSOT
Le séjour profite d'une hauteur sous plafond de 5,5 mètres.

Cube 45

Cube 45
Cube 45 © CG- batiactu
Le projet présente un volume important pour le séjour.

Salon

brise soleil
brise soleil © CG- batiactu
Les brise-soleil permettent le confort d'été.

Ouvertures

détail
détail © Antoine MERCUSOT
Les fenêtres toutes en triple vitrage sont orientées à plus de 60% au sud.

Chambre

chambres
chambres © Antoine MERCUSOT
Vue de la chambre du rez-de-chaussée qui est dotée d'une salle de bains.

Escalier

Escalier
Escalier © Antoine MERCUSOT

Cuisine

cuisine
cuisine © Antoine MERCUSOT
La cuisine est accompagnée d'une pièce où se situe l'ensemble des appareils techniques comme la chaudière.