CONTRAT. Telt, le maître d'ouvrage de la section transfrontalière du Lyon-Turin ferroviaire, a attribué les marchés de maîtrise d'œuvre pour la construction des gares internationales, à Saint-Jean-de-Maurienne côté français, et à Suse côté italien, pour un montant total de 23 millions d'euros. Ce sont des sociétés d'ingénierie bien connues de part et d'autre des Alpes qui ont été choisies.


Sous les Alpes, le chantier du tunnel du Lyon-Turin ferroviaire bat son plein. En cette mi-avril 2022, c'est cette fois une étape importante pour les travaux en surface qui vient d'être franchie. Telt, le maître d'ouvrage, vient en effet de désigner les maîtres d'œuvre pour la construction des deux gares internationales. Des contrats qui lancent "la phase opérationnelle de raccordement de la nouvelle ligne au réseau ferroviaire existant, envisageant le développement des transports dans les vallées de Susa et de Maurienne dans le cadre du Corridor méditerranéen", précise-t-il.

 

Les entreprises choisies seront chargées de vérifier les concepts envisagés sur le terrain, d'aider le maître d'ouvrage à planifier les appels d'offres et à en rédiger les dossiers. Ils auront enfin pour mission de suivre la mise en œuvre des travaux.
Il vous reste 68% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp