APPRENTISSAGE. L'Olympiade des métiers a préféré la ville de Lyon à celle d'Aichi, au Japon, pour accueillir sa finale internationale en 2023, selon un communiqué de la FFB.

La finale de la compétition internationale Worldskills (Olympiade des métiers) n'aura lieu qu'en 2023 mais elle représente d'ores et déjà une victoire pour la France. Worldskills International vient en effet de choisir Lyon comme ville d'accueil de la finale, en 2023, selon un communiqué publié ce mercredi 21 août par la Fédération française du bâtiment (FFB).

 

Le président de cette dernière, Jacques Chanut, s'est rendu aujourd'hui à Kazan, en Russie, aux côtés de la ministre du Travail Muriel Pénicaud, afin de soutenir la candidature de Lyon face à la ville japonaise d'Aichi. Le 7 mai, le président de la République avait reçu la délégation représentant la France, afin d'appuyer sa candidature. Dans un communiqué, Emmanuel Macron s'est "réjoui" du choix de Lyon.

 

La compétition WorldSkills rassemble, tous les deux ans, quelque 1.600 candidats âgés de moins de 23 ans, venus de 60 pays pour s'affronter dans près de 50 métiers techniques, technologiques, artisanaux et de services, dont 13 sont liés au BTP. "La FFB soutient cette manifestation avec force depuis des années car elle est l'occasion unique de montrer au monde entier l'excellence de nos métiers, l'enthousiasme et le savoir-faire de nos jeunes et de nos entreprises !", s'enthousiasme Jacques Chanut, cité dans le communiqué.

actionclactionfp