RÉFÉRENTIEL. L'Union française du levage présente la version actualisée de son guide des bonnes pratiques en matière de prévention-sécurité. Ce document de référence s'adresse à tous les levageurs, pour répondre à leurs questions relatives aux contrats et processus de location, aux postes d'utilisation ou encore aux différents risques.

Durant la dernière assemblée générale de l'Union française du levage (UFL), le 20 novembre 2018, l'actualisation du guide des bonnes pratiques en matière de prévention-sécurité a été actée. Ce référentiel se fixe pour objectif de présenter les règles à suivre dans l'optique de sécuriser au maximum l'utilisation des grues mobiles, qu'elles soient à flèche télescopique ou à flèche treillis, et qu'elles soient routières ou non. S'adressant à l'ensemble des levageurs, ce guide des bonnes pratiques aborde un grand nombre de sujets, des principes fondamentaux des contrats de prestations et de locations, à la redéfinition des postes amenés à utiliser des grues mobiles, en passant par le détail des processus de locations et de prestations. Par ailleurs, le document passe en revue les différents types de risques, et propose un mémo pratique sur l'évaluation des charges, la résistance des sols ou encore la vitesse du vent.

 

Une volonté de mieux encadrer la profession

 

Batiactu s'était fait l'écho de la teneur de cette assemblée générale : au programme, les professionnels souhaitaient certes faire le point sur le marché et les enjeux des mois à venir, mais également gagner en visibilité et en poids pour peser dans les décisions publiques. L'UFL avait alors souligné sa volonté de généraliser les conditions générales d'utilisation et de mettre en place un label pour la profession. L'édition de la version actualisée du guide des bonnes pratiques s'inscrit donc dans une suite logique : "Le secteur de la location de grues mobiles est assez particulier car dans le cas d'un contrat de location, ce qui est le cas le plus courant, la responsabilité finale est attachée au professionnel qui loue une grue, et non pas au loueur directement", précise François-Xavier Artarit, spécialise en appareils de levage à l'INRS (Institut national de recherche et de sécurité).

 

"Il a notamment été pris en compte l'évolution des gestes de commandement introduite en 2017, ainsi que l'évolution du dispositif des Caces [Certificats d'aptitude à la conduite en sécurité, NDLR]. Des changements de nomination de métiers ont aussi été effectués, comme la création du responsable d'opération. Ce guide est un document indispensable pour optimiser la relation avec les clients des levageurs. Il est un outil complémentaire aux Conditions générales de location", ajoute François-Xavier Artarit. "L'intérêt de ce document est de promouvoir les bonnes pratiques, pour les levageurs mais aussi à destination de nos clients", abonde Jérôme Antoine, dirigeant de la société L2M. "C'est un document structurant pour notre filière."

actionclactionfp