CERTIFICATIONS. Les labels Effinergie sont nombreux et variés, BBC, Bepos, Rénovation... Où en est leur déploiement en France, au premier trimestre de l'année ? Eléments de réponse avec l'Observatoire BBC qui a publié son bilan pour le début de 2018.

Le nombre d'opérations certifiées ne cesse d'augmenter. Plusieurs caps symboliques ont même été franchis au début de l'année par certains labels d'Effinergie. L'Observatoire BBC, compile les données sous la houlette de Sébastien Lefeuvre, et les restitue de façon trimestrielle. Et il y a eu plusieurs évolutions notables.

 

Les derniers nés des labels, les Effinergie 2017, ont bénéficié d'une forte croissance dans le secteur tertiaire au cours des 6 derniers mois. Ce sont 39 bâtiments (soit 415.000 m²) qui sont désormais concernés par un des trois nouveaux labels de l'association. Du côté du résidentiel, 15 opérations sont en cours de certification (soit 381 logements). La majorité a pour objectif d'atteindre le niveau Bepos Effinergie 2013, qui correspond à un niveau E3C1 dans l'expérimentation E+C-, tandis que les autres projets engagés dans une démarche de certification visent un niveau légèrement moins ambitieux E2C1. Le plus exigeant de tous "Bepos+ Effinergie 2017", équivalent à du E4C1, est encore rare.

 

Concernant la certification Bepos Effinergie 2013 elle-même, 92 opérations résidentielles sont en cours de demande sur tout le territoire, totalisant 2.820 logements, principalement dans le collectif (93 % des cas). Pour le secteur tertiaire, près de 500.000 m² sont en cours de certification, dans 89 opérations différentes, privées et publiques. Il s'agit en général de bureaux (54 %) et de bâtiments d'enseignement (22 %).

 

Pour le label Effinergie+, la barre symbolique des 1.000 opérations a été franchie dans le résidentiel. Ainsi, ce sont plus de 47.600 logements qui sont considérés pour ce niveau de performance. Dans le secteur tertiaire, 202 opérations sont en cours d'examen, totalisant 2,5 millions de m². Là aussi, ce sont les bâtiments de bureaux qui sont en première ligne (60 %). La maîtrise d'ouvrage privée est très largement représentée (82 %), concentrée sur quatre régions : Île-de-France (49 %), Auvergne-Rhône-Alpes (14 %), Bretagne (8 %) et Hauts-de-France (8 %).

 

Enfin, concernant la certification BBC Rénovation, là aussi une nouvelle étape a été franchie. Plus de 2.100 opérations sont référencées en France, soit 144.000 logements en cours d'examen auxquels s'ajoutent plus de 60.000 autres financés dans le cadre de programmes régionaux. Pour le tertiaire, 406 opérations (soit 3,42 millions de m²) sont en cours de rénovation. "Le premier trimestre 2018 est à l'image de l'année 2017 avec une croissance du nombre de demandes par rapport à 2016", note l'Observatoire qui souligne que 91 nouvelles opérations ont été enregistrées sur les trois premiers mois de l'année.

 

Selon le bilan de l'année 2017, la construction basse consommation totalise près de 860.000 logements et près de 13 millions de m² de bureaux en France, distingués par l'un des huit labels déployés en France depuis une dizaine d'années.

actionclactionfp