Le moyen de transport du futur, imaginé par Elon Musk, va peut-être devenir une réalité au Texas. Une section test de l'Hyperloop pourrait être expérimentée afin de valider le concept de réseau tubulaire basse pression faisant circuler des capsules à haute vitesse. Le milliardaire avait promis en 2013, que le projet serait concrétisé dans les 10 ans.

"Nous allons construire une voie permettant aux entreprises et à des équipes d'étudiants de venir tester leurs capsules. Il est plus que probable que ce soit au Texas", annonce sobrement Elon Musk sur son compte Twitter. Le milliardaire touche à tout sud-africain, également fondateur de la marque de voitures de sport électriques Tesla et de la compagnie spatiale SpaceX, avait lancé l'aventure "Hyperloop" en 2012. Le principe ? Un moyen de transport transsonique où des capsules en lévitation circulent dans un réseau de tubes basse pression, afin de limiter la résistance de l'air. Résultat, la vitesse anticipée frise les 1.000 km/h, soit de quoi couvrir la distance Los Angeles-San Francisco en 35 minutes, contre le double en avion et quatre fois et demie plus pour un TGV classique !

Moins de dix ans pour entrer en phase opérationnelle

L'imaginatif Elon Musk estime également, qu'outre sa plus grande rapidité et son impact environnemental moindre, le coût des infrastructures de l'Hyperloop serait dix fois inférieur à celui de lignes ferroviaires à grande vitesse et il serait autoalimenté par des panneaux solaires installés à la surface des tubes. Le prix des billets pourrait donc être extrêmement contenu, de l'ordre d'une vingtaine de dollars pour un trajet de plus de 500 km. Aucune date n'est avancée pour le démarrage des travaux, mais le milliardaire avait annoncé, en 2013, que le projet serait réalisé dans les 10 ans. Diverses équipes et sociétés internationales doivent se pencher sur le système de tubes basse pression, sur la conception et l'aménagement des capsules contenant quelques passagers, et sur la gestion du trafic de ces engins lancés à des vitesses n'autorisant aucune erreur.

 

En Californie, l'Hyperloop se posera comme concurrent du "California High Speed Rail", une liaison TGV prévue entre San Diego-Los Angeles-San Francisco et Sacramento, dont le coût est estimé à 60 milliards de dollars, un record.

 

actionclactionfp