RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE. De quelle manière flécher le plus efficacement possible les aides financières à la rénovation énergétique ? Un sujet qui a fait l'objet d'échanges lors des rencontres nationales France rénov', qui se sont tenues les 13 et 14 septembre, à Angers.


Le débat sur le ciblage des aides publiques à la rénovation énergétique a tenu une place importante lors des dernières rencontres nationales de France rénov', organisées par l'Agence nationale de l'habitat (Anah). La tendance, ces derniers mois, a été celle de diminuer le soutien à l'isolation issu des certificats d'économie d'énergie (CEE), et d'encourager parallèlement les ménages à remplacer leur appareil de chauffage (maintien du coup de pouce CEE chauffage et hausse des forfaits MaPrimeRénov' début 2022). "Il faut sûrement revaloriser l'acte de travaux sur l'isolation, ça c'est sûr", a estimé Valérie Mancret-Taylor, directrice générale de l'Agence nationale de l'habitat (Anah) durant la table ronde introductive.
Il vous reste 76% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
-30% pour tous abonnements activés avant le 15/10
Code promo : BATIMAT22
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp