Fonctionnement des réseaux électriques, organisation des acteurs industriels, intégration des renouvelables, nouveaux modes de consommation… Toutes les thématiques seront abordées au cours du MOOC Smart Grids lancé par Grenoble INP (ex-Institut national polytechnique de Grenoble) sur la plateforme France Université Numérique. Début des cours en ligne : 25 avril 2017.

Les réseaux électriques doivent faire face à de nouveaux défis comme celui d'intégrer une part toujours croissante d'énergies renouvelables intermittentes et décentralisées. Ils doivent également s'adapter à de nouveaux usages tels que la mobilité électrique ou l'autoconsommation. Afin de préparer les professionnels, Grenoble INP ouvre une formation en ligne ouverte à tous (MOOC) sur les Smart grids. L'école s'appuie sur ses laboratoires et son expertise interne, notamment celle de l'Ense3 (Ecole nationale supérieure de l'énergie, de l'eau et l'environnement) et du G2Elab (génie électrique), tout en bénéficiant du soutien d'Enedis et de la Fondation Grenoble INP.

 

La formation comprendra "une présentation structurée de l'ensemble des éléments techniques permettant de comprendre les mécanismes essentiels du fonctionnement actuel des réseaux électriques, leurs limites et les solutions envisagées pour les faire évoluer dans le contexte de la transition énergétique". Elle se déroulera sur cinq semaines en tout, dont une première semaine de bienvenue, qui présentera le programme, l'équipe pédagogique, les modalités d'évaluation et les outils d'interaction. Suivront deux semaines où seront abordés les aspects techniques du fonctionnement des réseaux électriques et l'organisation des acteurs industriels du secteur. Puis une semaine sur les évolutions en cours (énergies et usages) avec les problèmes qu'elles posent. Enfin, la dernière semaine évoquera les solutions intégrant les technologies de l'information-communication (TIC) pour mieux observer les réseaux et en rendre compte aux consommateurs.

 

S'adresser à un très large public

 

Grenoble INP précise que ce MOOC "s'adresse à un large public" qui devra toutefois être "doté d'une culture scientifique et technique élémentaire" et se destine donc d'avantage à des techniciens, ingénieurs et titulaires de diplômes du supérieur. L'école estime que la formation en ligne sera profitable à des personnes travaillant dans des secteurs connexes aux réseaux électriques (développeurs de projets de renouvelables ou d'infrastructure de recharge de véhicules, installateurs, producteurs) qui pourront ainsi mieux comprendre les problématiques. Elle pourra également servir les collectivités souhaitant développer des "Territoires à énergie positive", voire des citoyens s'intéressant à la transition énergétique. Florent Cadoux, le coordinateur scientifique du MOOC, titulaire de la chaire Smart grids à la Fondation Grenoble INP, explique : "Notre ambition est de diffuser la connaissance bien au-delà du cercle restreint des universitaires spécialisés et des experts de l'industrie électrique. (…) il est indispensable que chacun soit bien informé, pour pouvoir ensuite comprendre et agir. Tout au long de la construction du MOOC, nous avons été guidés par la volonté d'expliquer le fonctionnement des réseaux de manière aussi agréable et pédagogique que possible, sans pour autant sacrifier la précision et l'exactitude des informations fournies".

 

Les inscriptions sont ouvertes sur la plateforme France Université Numérique depuis le 25 janvier dernier, dans le catalogue des MOOCs proposés par la Communauté Université Grenoble-Alpes. La formation sera mise en ligne à partir du 25 avril prochain.

actionclactionfp